AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 >> Yume Matsui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yume Matsui

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2008
Localisation : En Enfers

MessageSujet: >> Yume Matsui   Sam 19 Juil - 3:09


- Votre fiche d'identité -

Nom: Matsui
Prénom: Yume
Surnom: /
Age: 14 ans et demi
Date de naissance: 17 septembre
Lieu de naissance: Tokyo
Groupe sanguin: B-
Pouvoir:
Je vois les morts, et je peux leur parler. Je peux aussi voir la mort des personnes dans l'avenir, mais je ne maîtrise pas encore cette capacité.


- Votre famille -

Votre père:
Ryuku Matsui - Mort à l'âge de 32 ans
Votre mère: Aya Sasaki - Morte à l'âge de 30 ans
Frères/soeurs: Je suis fille unique


- Physique et Caractère -

Votre physique:
Je suis plutôt une fille étrange, on n'en croise pas deux comme moi dans la rue. Avec mes longs cheveux noirs et mes grands yeux rouges sang, on me compare souvent à une vilaine sorcière. Je suis assez petite, pour cause, dans ma jeunesse j'ai eu quelque défauts de croissance, et je suis toute mince, car en vérité je mange que le nécessaire à ma survie. Souvent les gens ont peur de moi, rien qu'en me regardant. Cel ne ma gène pas, puisque j'ai pas l'intention de changer quelque chose chez moi. J'attire très peu de monde, car les gens m'évitent, on me croyant dingue ou diabolique. Je me ballade souvent avec mon uniforme scolaire noir, ou avec un yukata très ancien et sombre à fleurs aux couleurs ternies.
Votre garde-robe:
Noir, Noir et encore Noir. Je n'ai que ça dans ma garde robe, et encore je n'ai pas une centaine d'habits comme les filles de mon âge. Mon uniforme scolaire noir avec une petite touche de blanc et rouge, que j'aime beaucoup. Ma grand-mère disait qu'il m'allait à merveille, depuis je le garde toujours dans mon armoire. J'ai aussi un yukata très vieux, mais j'en prend soin, parcequ'il avait appartenue à ma grandèmère, puis à ma mère. Il était d'un noir déteint avec le temps, et des fleurs qui avaient perdus leur couleurs. J'ai aussi quelques chemisiers noirs à sortis avec des jupes de la même couleurs. Bref, tout cela me suffit amplement, surtout si tout mes habits sont noirs.
Vos signes particuliers:
J'ai d'énormes yeux rouges sangs, je pense qu'avec ça, on me reconné de loin. Il y a aussi mes long cheveux d'un noir intense. Bref, il y a plusieurs signe d'istinctif chez moi, mais je vais pas tous les énumérer.
Petites manies, etc:
Je n'en ai aucune, puisque moi je ne suis pas comme les autres.

Votre caractère:
Je crois qu'on me qualifirait comme une fille étrange et complétement dingue. Ils ont pas complétement tord : j'avoue être très étrange beaucoup plus que les autres gamins de mon âge, mais je n'arrive pas à savoir si je suis vraiment folle ou pas. Bref, je suis toujours pessimiste et j'ignore complétement le bonheur, je ne le recherche pas comme certaines personnes. A vrai dire je n'en ai jamais vraiment profité, voilà pourquoi il m'attire très peu. Je n'ai plus de famille et je n'ai jamais eu d'amis, parce que j'étais trop bizarre, j'étais trop différente du monde, et ça je n'ai pas tord : vous en voyez beaucoup des filles qui parlent aux morts ? Ou qui arrive à décrire parfaitement la scène de votre décès ? Je pense moi-même que je suis effrayante par rapport aux autres, mais est-ce la seule raison de ma solitude ? J'en sais vraiment trop rien. On dit même que je suis diabolique sur les bords, peut-être ou peut-être pas, ça dépend de mon humeur, mais j'avoue l'être dans des situations extrêmes. J'évite à tout prix les espaces fréquentés par la population, car je déteste le monde qui me regarde de travers ou d'un air dégouté, n'importe où, je peu compté au moin une petite cinquentaine qui ont porté un regard différent sur moi. Il m'arrive aussi de devenir psycopathe, mais lors de ces moments je préfére me cacher, le temps que je calme, si quelqu'un m'apercevait dans cet état, j'aurai le droit à un nouveau adjectif péjoratif dans mon répertoire. Franchement, j'ose le dire ici, mais je pense qu'il y a quelqu'un qui me comprend et qui est dans la même situation que moi, sauf qu'il s'est perdu, exactement comme moi. Depuis que je suis devenu orpheline, on ma déjà placé dans des familles d'acceuils, dans des orphelinats et même dans deux hopitaux psycatrique, tous à la fin avait peur de moi et chacun d'eux me renvoyèrent à mon point de départ. Je finis par attérir ici, je pense que c'était le dernier recourt à l'état ou bien qu'il n'en pouvait plus de moi, il fallait bien le placer dans un endroit... Et depuis mon arrivée ici ...
Votre orientation sexuelle:
Hétéro, mais je ne m'interésse pas à ça
Vos problèmes, votre vision du monde, vos envies cachées:
J'ai tendance à être énormément pessimiste, cela peut être un défauts comme une qualité, je ne le sais pas encore. Ma vision du monde est très péjorative : pour moi le monde n'a plus aucun sens, et il pourrit de jour en jour. Mon seul rêve, ma seule envie, c'est que je recnontre quelqu'un dans le même état d'esprit que moi, ayant des capacités aussi étranges que la mienne et surtout qui me comprenne.
Vous en société:
J'évite la population, parce que tout le monde m'évite. Je ferrai un effort si le monde commencé par en faire un.


- Votre histoire -

Je suis née dans l'hôpital principal de Tokyo, le 17 septembre à minuit et pas une minute de plus. Dès mon premier jour, mes parents me chouchoutaient, me cajolaient, me câlinaient ... Mais ils n'avaient encore rien remarqués, je ne ressemblai ni à ma mère, ni à mon père, ni à aucun membre de ma famille. Personne n'avait les cheveux aussi noirs que moi, personne n'avait les yeux aussi rouges que moi. Je pense que mes premières années étaient mes moments les plus heureux, tous à commençai lors de mon premier jour d'école. Comme tout le monde j'entrai dans ma salle respective et je m'étais placé au fond de la classe. Sauf que je n'étais pas au courant qu'à cette même place, il y avait un meurtre, l'enquête était resté secrète pour ne pas nuire à la réputation de l'école. Les premiers jours étaient sympathiques, mais lors de deuxième trimestre je commençai à voir une étrange forme à côté de moi, qui semblait attendre que je libère la table. Je ne comprenais pas pourquoi j'étais la seule à la voir et ça commençait à m'inquiétait. Un jour je me suis levé pour aller me placer autre pars, mais je fus punis et je dus rester à cette place maudite. De jour en jour, la forme se préciser, pour qu'ai troisième trimestre je pus voir que c'était un jeune garçon auquel il manquait ses deux jambes et un bras. Lorsque j'aperçu nettement qu'il lui manquait réelement des membres je poussai un cri, mais personne ne comprit mon dégout et je me sentai de plus en plus mal. Un jour, j'attendis que tout le monde parte et je pris la parole:

"- Pourquoi me harcèles-tu ? Et que fais-tu ici alors qu'il te manque la moitié de ton corps !

Comme si j'attendai une réponse claire et précise, je restai devant le fantôme, qui pour moi était un enfant bel et bien réel.

- Tu es assise à ma place ...
- Ca, j'avais bien compris ! Mais que fais-tu ici alors qu'il te manque des membres !
- Les morts n'ont-ils pas le droit de s'instruire !?

Les morts ... Il devenai dingue ou .... c'était moi qui devenait folle ?? J'essayai de tendre une main vers lui, mais cette dernière transperça le corps du jeune garçon comme si il n'était pas là. Surprise et surtout effrayée, je tombai de ma chaise et partie en courant. Je n'ai plus jamais remis les pieds dans cette école. Je dus déménager à Londres, dans une école réservée exclusivement aux filles. C'était vraiment horrible. Je ne comprenai qu'un mot sur trois et les filles étaient détestables. J'ai commençé à me renfermer sur moi-même et de ne plus venir à l'école. J'errai dans les ruelles sombres et mal fréquentés, dans lesquels j'étais toujours en danger, mais ce n'était pas aussi pire que l'école. Mes parents commençaient vraiment à me détester croyant que j'étais folle, et que je n'étais pas leur fille. Mon père commençai à me battre violament et ma mère à me gifler, tout ça parce que je n'allai jamais à l'école, je n'écoutai pas mes parents et encore moin les profs. Le soir où ils avaient dépassés les bornes, je dus me prendre en main, mais je m'y suis prise d'une mauvaise façon. Je pris deux couteaux dans la cuisine et me dirigeai silencieusement vers le chambre de mes parents. Je les ai tué en même temps, les deux couteaux dans leur têtes. Sur le coup, je me suis mise à rire diaboliquement. Les flics arrivèrent au le petit matin, car le voisin s'inquiétait. Je fis la fille qui avait perdu ses parents, en pleure. On me plaça chez ma grand-mère, mais le moi suivant elle mourrut d'une maladie. J'avais eu un présentiment qu'elle allait mourrir ce jour précis. Depuis j'ai vraiment commençai à voir les morts et j'entrai quelque fois dans une conversation sanglante avec eux. Mon moral était en plus bas, je broyai du noir et j'en avais rien à faire du monde. On me plaça dans des familles d'acceuil, tous me refusèrent au bout d'une semaine, pareil pour les orphelinat et hopitaux psycatrique. Je commençai à devenir effrayante aux yeux des gens et d'après eux, j'étais une fille tout droit venue des enfers. Puis avec l'âge je commençai à me rendre compte que j'étais bien dans ma peau en étant effrayante, même si je ne le faisai pas exprès. Je pense que je pourrai pas changé, mais si le monde pourrai faire un effort pour au moin resté indifférent face à moi, je pense que je me sentirai mieux. Je me suis habitué à ma solitude et mon côté bizarre me plaisai plus que jamais. J'appréciai la compagnie des morts, je la préférai à celle des vivants. Jusqu'au jours où l'état me plaça dans une école. On m'avait dis que j'y trouverai mon bonheur, mais dès mon arrivé, j'avais une impression de déjà vu. En effet j'avais déjà vu ce batiment dans mes rêves, où ceux-ci me prévenaient de me méfier d'eux, parce que ces rêves là annoncaient ma mort ...


- IRL -

Votre nom, prénom ou pseudo: Deadly Soul
Comment trouvez vous le forum ?Des suggestions ? Beau design, et bon concept x)
Comment avez-vous découvert le forum ? sur Fallen Angel
Petit + à ajouter ? good luck have fun


Dernière édition par Yume Matsui le Dim 20 Juil - 18:01, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Matsui

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2008
Localisation : En Enfers

MessageSujet: Re: >> Yume Matsui   Sam 19 Juil - 17:12

Ayéééé
Finis ^^
Je corrigerai les fautes un peu plus tard, j'ai la flemme de me relire xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red Smoothwater
- admin
- élève
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 26/06/2008
Localisation : Et ta soeur ?

MessageSujet: Re: >> Yume Matsui   Sam 19 Juil - 17:22

Okay tu es validée miss ! Il ne te manque plus qu'à insérer ton avatar dans ton profil et une éventuelle correction des fautes. Rien à redire à part cela.

Bon jeu parmi nous Cool

( j'espère d'ailleurs faire un rp avec toi un de ces jours ^^ )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 26

MessageSujet: Re: >> Yume Matsui   Sam 19 Juil - 18:16

Bienvenue parmi nous Cool .
J'adore ton avatar ^^ .

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: >> Yume Matsui   

Revenir en haut Aller en bas
 
>> Yume Matsui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yume No Pandora ~
» Yu-Yume... *se cache*
» Yume Namida - Underground - [Dollars]
» Yume Kucabara
» Prédéfini N°1 Sakuya Yume, une nouvelle vie, un changement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seraphine High School :: ~ Administration ~ :: Présentations :: élèves-
Sauter vers: