AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journée...mouillée [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aela Ivanov

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 26
Localisation : dans ton c...gwuargh!

MessageSujet: Journée...mouillée [libre]   Dim 29 Juin - 20:11

A gauche…a droite…A gauche…Cette fois ci ce fut un peu trop à gauche : la tête d’Aela percuta violement la vitre sur laquelle elle était appuyée depuis le début du trajet. Se massant son crâne douloureux en retenant un grognement de douleur, elle battit des paupières pour tenter de se réveiller correctement. Le voyage avait été long depuis l’Allemagne, d’abord l’avion, où elle avait dormi, puis le train, où elle avait dormi, et enfin la navette…ou elle avait dormi… et malgré toutes ces heures de sommeil, le contrecoup du décalage horaire se faisait encore ressentir et elle se sentait aussi épuisée qu’avant son départ. Alors que la voiture avançait péniblement sur le chemin cahoteux, un ‘plic ploc’ familier ce fit entendre… Qu’elle poisse…Il manquait plus que ça : la pluie. La voiture s’arrêta brusquement alors que la jeune fille était projetée en avant, la ceinture de sécurité la retenant et lui coupant par la même occasion la respiration. L’allemande jeta un coup d’œil dehors, on distinguai à peine la silhouette de l’école sous l’averse mais ce n’était pas vraiment ce qu’elle s’était imaginé.

La portière décida de se coincer pile au moment où l’occupante de l’arrière tentait de l’ouvrir. Elle du appuyer de toutes ses forces, pas la peine de compter sur le chauffeur qui avait l’air de s’en ficher complètement. La portière finie par céder sous son poids mais elle fut entraînée et failli s’étaler dans la boue. Seul ses chaussures s’enfoncèrent profondément, l’éclaboussant par la même occasion. Soupirant sur sa maladresse et sa poisse légendaire, la jeune femme se rendit à l’arrière du véhicule pour récupérer ses maigres bagages, et là encore il ne fallut pas compter sur l’aide de ce pervers de chauffeur. Comme si elle n’avait pas remarqué qu’il avait lancé des coups d’oeils prononcés à ses jambes dénudées avant qu’elle ne s’endorme.

Ce fut par une chance miraculeuse que l’élève parvint à extirper l’énorme sac à dos du coffre sans pour autant le projeter dans la boue environnante. Le callant sur son épaule elle rabattit encore un peu plus la capuche de son sweat kaki sur ses yeux puis rentra sa tête dans les épaules pour tenter de se protéger de la pluie. Pour une fois elle remercia le ciel de lui avoir donné des cils si longs qu’ils touchaient ses joues lorsqu’elle fermait ses yeux. N’osant pas courir par peur de se rétamer royalement comme elle en avait l’habitude, El du suivre le chemin sous la pluie battante à petits pas mesurés, ce qui fini de la tremper totalement et de la geler jusqu’aux os.

Arrivée devant l’entrée la jeune fille s’ébroua comme l’aurait fait un chiot mouillé… en fait elle y ressemblait beaucoup à ce moment là avec ses longs cheveux noirs tombants en une cascade dégoulinante sur ses épaules, sa robe blanche qui virait désormais au transparent à cause de l’eau (elle n’avait pas prévu qu’il pleuve), et heureusement quelque chose pour la dissimuler (donc son sweat kaki qui ne tenait absolument pas chaud). Priant presque pour que personne ne la voit ainsi (en fait que personne ne la voit tout cour) et à la fois pour qu’il y ai quelqu’un pour lui designer les salles de bain (oui la vie d’Aela est faite de contresens) elle se décida à entrer dans l’immense Hall, évidemment vide. Essayant de laisser le moins de traces de boue et de flaques d’eau possibles derrière elle, Elle ne s’attarda pas dans la pièce, n’y prêtant pratiquement pas attention. Il fallait qu’elle trouve quelque chose pour se sécher au plus vite. Elle détestait l’eau et l’avait toujours détester, et surtout…si jamais quelque chose arrivait alors qu’elle était mouillée…Elle ne contrôlait pas son pouvoir et l’eau le décuplait, s’était sa hantise de finir par électrocuter quelqu’un en voulant simplement lui serrer la main.

S’engouffrant dans les escaliers ce qui devait arriver arriva. Elle rata une marche, ou glissa… l’action se passa trop vite pour distinguer ce qui se passa réellement. Le fait est qu’elle tomba sur… Sur quelque chose de mou ? Dans un escalier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Journée...mouillée [libre]   Dim 29 Juin - 20:51

Tode pestait de plus en plus , pourquoi devait - il aller "accueillir" un nouvel arrivant , qu'est ce que cela pouvait bien lui faire à lui qu'il y ait du monde ou non dans cette école après tout il ne connaissait toujours personne hormis le professeur Drumstrach avec qui il avait eu une longue discussion .
Cependant depuis que Tode était ici il s'intéressait de plus en plus aux pouvoirs qu'il possédait et hésitait de moins en moins à faire céder la barrière qui les retenaient , il les controlaient d'ailleurs de mieux en mieux ce qui était tout de même très positif .
Tode avait emprunté le passage le plus long pour rejoindre le hall , il avait fait un très long détour et n'était pas passé par les escaliers , plus il mettrait de temps à arriver moins il lui en faudrait pour remonter pensait-il .

Une fois arrivé dans le hall il ne distingua en premier lieu personne puis il vit une silhouette difforme enmitouflée dans un sweat kaki , et portant un sac monstrueux sur ses épaules , c'est à cela malgrè que cela puisse paraître extrémement machiste que Tode reconnut immédiatement que c'était une fille .
Enfin bref quoi qu'il en soit celle çi se dirigea vers les escaliers en courant comme si elle l'ignorait , ce qui le mit encore plus en rogne , il avait horreur qu'on ne le remarque pas . Lorsqu'il la vit glisser , son sang ne fit qu'un tour et un félin incandescent bondit juste sous la jeune fille pour amortir sa chute .
Lorsqu'il le désirait Tode était capable de créer une sorte de flammes qui ne brulaient pas ...


"Faudrait peut être que tu fasses gaffe ou tu poses les pieds , je serais pas là à chaque fois pour te sauver la mise maladroite ."

Tode soupira et s'approcha de la jeune fille , le félin disparut dans un éclat de lumière vive et Tode aida la jeune fille à se redresser , ce qui fut plutot difficile vu le poids monstrueux de son sac .
Tode repensa à l'animal qu'il venait de faire apparaître , les félins étaient de loin les animaux qu'il préférait car ils étaient indépendants et libres , il avait en particulier une petite faiblesse pour les tigres .
Tode observa un peu mieux la jeune fille qu'il n'arrivait pas à distinguait , cachée comme elle l'était sous la capuche de son sweat .


"On vas peut être pas s'éterniser ici , je me présentes Tode Herashi , je présumes que tu es la petite nouvelle ? . "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aela Ivanov

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 26
Localisation : dans ton c...gwuargh!

MessageSujet: Re: Journée...mouillée [libre]   Lun 30 Juin - 19:27

Aela ne comprit pas immédiatement ce qu’il s’était passé, elle s’était senti tomber en arrière et n’avait alors songé qu’à une chose : elle allait se rompre la nuque… au mieux elle mourait, au pire elle serait paralysée à vie… Seulement, une sorte d’éclat vif vint s’interposer entre elle et le sol, mou…Oui s’était mou, agréable et tiède. Comme un nuage… C’était peut être un nuage, après tout peut être que la jeune fille rêvait ? Mais la sensation de froid revint vite, lui ôtant rapidement l’idée de l’esprit, en même temps qu’une réplique peu engageante venue d’une voix masculine.

"Faudrait peut être que tu fasses gaffe ou tu poses les pieds, je serais pas là à chaque fois pour te sauver la mise maladroite. "


Avant d’avoir eu le temps d’observer sur quoi elle était assise, la chose disparu en un immense éclat de lumière et une silhouette vint l’aider, tant bien que mal, à se relever. Maladroite, oui ça elle l’était, et le niais pas… Cependant il était gênant que quelqu’un d’autre s’en fusse aperçu alors qu’elle venait à peine d’arriver. Elle aurait voulu s’enfuir en courant et se cacher dans un trou de souris là où plus personne ne la verrait, mais là elle ne pouvait pas. Habituellement elle ignorait les gens qui l’entouraient en passant son chemin, la tête entre les épaules et voûtée au maximum comme si ça pouvait la rendre invisible. Mais là s’échapper n’était pas une solution, de plus le garçon s’était adressé à elle. Il fallait peut être qu’elle le remercie de l’avoir sauvé ? La sortant de ses pensées il reprit parole.


"On vas peut être pas s'éterniser ici, je me présentes Tode Herashi , je présumes que tu es la petite nouvelle ? . "


Qui d’autre ? Le Père Noël ? Un ours en deltaplane ? Qu’elle question stupide, et d’ailleurs ce n’était pas vraiment la peine de lui rappeler qu’elle était nouvelle. Avec toute la malchance qui la poursuivait il y aurait sûrement des bizutages dans cette école ci… La jeune fille ne pu réprimer une grimace en se souvenant de ses précédents bizutages peu avenants à raconter.

Aela voulu voir à qui elle s’adressait mais sa capuche avait glissé encore un peu plus lors de sa chute, lui couvrant le visage jusqu’au nez. Elle n’y voyait donc plus rien, pas très pratique pour se déplacer… elle entreprit donc de retirer sa capuche, lâchant ainsi un flot de cheveux trempés et emmêlés sur ses épaules. Il faudrait encore des heures pour les démêler ce soir là. Voilà l’inconvénient des cheveux longs… mais à l’époque Elle les portait courts… Elle ne voulait plus voir le visage de sa sœur à chaque fois qu’elle se regardait dans un miroir, voilà pourquoi elle les avaient laissé pousser.

El releva les yeux vers son ‘sauveteur’, il devait avoir à peu près son âge, des cheveux…bleus ?! Oui bleu foncé… Et puis… elle qui avait eu l’intention de s’offusquer sur le terme de ‘petite’ ravala immédiatement ses sarcasmes, effectivement il était immense comparé à elle. On aurait dit un géant et une lilliputienne (oui la comparaison avec les naines est peu glorieuse puisque celles-ci semblent porter la barbe comme les nains…). Et surtout il souriait… Aela elle ne souriait plus depuis déjà bien longtemps… Une petite moue d’hésitation vint pincer ses lèvres alors qu’elle observait de ses yeux gris le jeune homme avec un regard vide. Fallait il se présenter ? Elle n’en avait pas trop envie… Mais bon il fallait bien commencer quelque part dans sa nouvelle vie… elle se contenta donc d’hocher la tête comme quelqu’un aurait serré la main de son interlocuteur. Puis elle sortit sa phrase la plus longue depuis qu’elle était arrivée en Amérique, avec sa pointe d’accent allemand dont elle n’arrivait pas à se débarrasser bien qu’elle fut bilingue depuis sa plus tendre enfance, comme beaucoup des écoliers allemands.


« Aela Ivanov…Je te suis tant qu’on bouge… »


A vrai dire Aela s’en fichait un peu d’où elle irait, elle avait juste froid et avait besoin de bouger. Depuis le début de l’échange elle retenait difficilement les frissons glacés qui la parcourait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Journée...mouillée [libre]   Mar 1 Juil - 10:53

Lorsque la jeune fille ota sa capuche , Tode put enfin distinguer son visage , elle n'était pas plus agée que lui , elle avait de longs cheveux noirs qui lui descendaient le long des épaules et des yeux gris , oui bel et bien gris . Pendant qu'il l'observait plus attentivement il remarqua une grimace se dessiner sur le visage de la jeune fille , et bien on ne la lui avait jamais faite celle là !

"Je sais que je fais peur , mais au point d'en grimacer quand même ..."

Depuis son arrivée ici Tode s'était considérablement et indiscutablement amélioré au niveau de la sociabilité , même si cela entrainait chez lui des vagues de folie peu courtoises , ça restait plutot cocasse .
La jeune fille avait les cheveux trempés , plus trempés que si elle avait fait de la plongée pendant des heures , fallait pas être très maline pour rester sous la pluie jusqu'a ce point là . De plus Tode remarqua que la différence de taille était assez cocasse , au moins de cette manière il n'aurait certainement pas d'ennui avec ce nouveau pensionnaire . Mais il fallait tout de même se méfier de tout , et encore plus ici ou tout les pensionnaire viraient à une folie démente et certaine .


*Ouais , bon faudrait peut être qu'on se bouge là je prends racine donc réponds moi petite maladroite.*

Suite à la réponse écourtée de la jeune fille , qui avait un accent très prononcé sur son anglais , qu'il n'avait jamais entendu auparavant , ce qui l'intrigua d'autant plus , il remarqua que celle çi était parcouru de frissons qui paraissaient peu agréables , enfin Tode était assez mal placé pour le savoir , il n'avait jamais eu froid , et pour cause son corps était empli d'un pouvoir d'une chaleur assez élevée . Tode pensait de plus en plus que la jeune fille ne devait pas être maline pour se trimballer habillée de la sorte surtout avec les détraqués qui trainaient dans le coin . Ainsi la jeune inconnue se prénommait Aela Ivanov , un prénom et encore plus un nom dont Tode n'avait jamais entendu la consonnance , mais cela avait peu d'importance .

*On vas peut être éviter pour le tigre ça vas peut être pas la rassurer , ok il sera pas si réel et si sauvage que dans son habitat naturel mais bon je me ferais sévére taper dessus si elle s'enfuyait d'ici dès son arrivée , et encore plus si elle tombait malade*

Une silhouette informe se mit à bouilloner dans les airs puis atterit doucement sur l'épaule de Tode , c'était un chat magnifique et resplendissant , un peu plus gros que la normale certes , mais Tode aimait faire dans l'extraordinaire , c'était toujours bien pour se faire remarquer et ça lui flattait considérablement l'ego .
Le chat se frotta tendrement contre lui et il lui murmura quelques mots à l'oreille . A ceux çi le chat bondit sur l'épaule de la jeune fille et s'y assit confortablement , sans aucune gêne .


"Je te présentes yin , il va t'aider à avoir l'air un peu moins débile à frissonner comme ça , t'avises pas de trop bouger quand même il s'énerve assez rapidement ."

Suite à la remarque empressée de la jeune fille Tode s'était dirigé tranquillement dans les escaliers , Aela à sa suite , il y avait un certain temps pour monter ces fichus escaliers qui d'autant plus aujourd'hui paraissaient assez glissants , tant qu'ils n'étaient pas mouillés cependant cela convenait parfaitement à Tode qui se retournait de tant à autre voir si l'autre ne s'était pas encore ramassée la tête par terre .

"Et à part ça qu'est ce qui t'aménes ici Miss Maladroite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aela Ivanov

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 26
Localisation : dans ton c...gwuargh!

MessageSujet: Re: Journée...mouillée [libre]   Mar 1 Juil - 19:22

Aela ne releva pas la remarque au sujet de sa grimace. Et cela pour deux raisons : déjà elle ne voyait absolument pas de quoi il parlait (elle avait fait une grimace ? peut être sans s’en apercevoir…) et puis de toute façon il était absolument crétin de penser qu’elle aurait une quelconque réaction faciale à cause d’un inconnu tel que lui (sauf s’il avait été vraiment laid ou s’il avait eu un troisième œil fiché en plein milieu du front…).

El cala de nouveau son sac dont la couleur jurait horriblement avec le reste de ses habits, puis se tourna vers le garçon, un air vaguement interrogateur sur le visage. Sauf que quelque chose l’interrompit. Un ‘truc’ apparut au dessus d’elle puis tomba sur le dénommé Tode. Ce qui avait d’abord ressemblé à une sorte de bouillie d’haricots rouge avait désormais la forme d’un chat… Un gros chat, il n’était d’ailleurs pas sans rappeler les chats sauvages que la jeune femme avait un jour entraperçut aux abords de la forêt noire. Apparemment très à l’aise, le félin s’octroya lui-même les caresses de son maître avant que celui-ci ne lui murmure quelque chose.

En un bond l’animal fut sur l’allemande, si elle eu l’idée pendant un bref instant de faire un geste de recul, elle n’en eu pas le temps. Le chat était déjà sur son épaule, diffusant une chaleur agréable. Il cala sa tête entre le cou et l’épaule de la jeune femme, lui offrant ainsi la chaleur anormale qu’il émettait. C’était donc ça le pouvoir du garçon : créer des animaux de feu ? Tode reprit parole.


« Je te présente yin, il va t’aider à avoir l’air un peu moins débile à frissonner comme ça, t’avises pas de trop bouger quand même, il s’énerve assez rapidement. »


Aela observa ‘yin’ … C’était asiatique ça comme nom ? Est-ce que ça voulait dire quelque chose en particulier ? Peut-être, peut-être pas, après tout elle s’en fichait, tant qu’elle pouvait se réchauffer. Comme pour contredire Tode, la jeune fille leva son bras pour aller le poser sur la tête du félin, lui grattant doucement derrière l’oreille. La sensation était assez bizarre puisque ses doigts ne rencontrèrent pas les poils habituels mais des sortes de petites flammèches. Elle ne s’attendait pas réellement à une réaction de la part de cette apparition, et pourtant il émit un ronronnement… Comme un vrai chat…

L’élève n’avait jamais été particulièrement fan d’animaux, là où beaucoup se précipitaient pour aller caresser les chatons égarés du quartier ou commandaient des livres pour les chevaux (ou carrément les chevaux eux-mêmes), elle les évitaient au maximum : tout ces trucs qui traînaient toute la journée dans les rues étaient souvent couverts de puces et de tiques, Si pour entendre un ronronnement il fallait se mettre à soi-même un collier anti-puces (oui évidemment lorsqu’on est entouré d’animaux il est plus simple et moins cher de se mettre le collier anti-puces au lieu d’en acheter un à chaque animal.) non merci…

Mais là elle appréciait la compagnie de cet étrange animal, sentant son léger poids peser sur son épaule et la douce chaleur qu’il émettait l’envahir. Cependant l’animal s’évaporerait sûrement lorsqu’elle serait arrivée à destination. Tout en marchant elle se mit à penser à ce que serait la vie avec un animal fait de flammes à ses cotés, sûrement qu’il aurait tendance à cramer les rideaux en voulant y grimper…L’idée lui tira un mince sourire, le premier depuis longtemps, et bien qu’il fut éphémère, ne durant effectivement que quelques secondes, cependant ce court laps de temps lui fit du bien.

Relevant les yeux elle croisa le regard de Tode qui semblait vérifier que ses pieds s’alignent correctement pour éviter une nouvelle chute… Il en profita pour une nouvelle question, de toute façon s’il ne se lançait pas le chemin se ferait dans un silence total, Aela n’était pas vraiment du genre bavarde.


"Et à part ça qu'est ce qui t'amènes ici Miss Maladroite ?"


Là encore une légère vague d’étonnement traversa la jeune femme, si elle était ici c’était sûrement pour la même raison que beaucoup de gens : cet horrible pouvoir qui lui pourrissait la vie. Quoi que… Ce garçon avait l’air d’arriver à contrôler le sien… Les joues rosissant à l’évocation de ce surnom qui semblait désormais lui être attitré, elle détourna les yeux, regardant d’un air vague où elle mettait les pieds.

J’ai eu quelques…ennuis personnels…Disons que j’avais besoin de prendre un peu de distance, pour éviter de blesser quelqu’un d’autre… »


Comme pour lui donner raison, de légères étincelles crépitèrent au bout de ses doigts puis s’éteignirent, Aela n’en avait aucun contrôle, ces décharges venaient et s’en allaient à leurs grès… Indépendantes de sa volonté.

« Je ne contrôle pas aussi bien que toi mes…capacités… »


Elle en avait dit un peu trop à son goût, mais ça faisait du bien de parler un peu…Tout du moins à quelqu’un qui était en mesure de comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Journée...mouillée [libre]   Lun 1 Sep - 23:33

"J’ai eu quelques…ennuis personnels…Disons que j’avais besoin de prendre un peu de distance, pour éviter de blesser quelqu’un d’autre… "

Comme la plupart des gens ici , cette demoiselle ne semblait pas vraiment être ici de son plein gré , c'était malheureux mais la vie était ainsi . Il la comprenait plus que tout , puisqu'il c'était lui aussi éloigné volontairement de sa famille , même s'il parvenait non pas à contrôler mais à retenir son pouvoir , il se sentait parfois si seul ... Sentiment qu'il ressentait chez la plupart des élèves de cet école , même si Tode commençait à y acquérir une certaine notoriété , il ne c'était jamais senti aussi seul . Il s'arrêta un instant et respira un grand coup , essayant de se faire à l'idée que sa solitude durerait tant qu'il ne maitriserait pas vraiment son pouvoir . Et qui sait , peut être même qu'un jour il se sentirait mieux ici qu'ailleurs , mais cela pour le moment il en doutait très fortement .

« Je ne contrôle pas aussi bien que toi mes…capacités… »

A ces mots , Tode écarquilla les yeux , les dirigea alternativement vers le ciel puis en direction des escaliers et se mit à rire , d'un rire franc et profond , ce qui lui arrivait fort peut souvent et à proprement parlé jamais ... Il n'en revenait pas , cela serait bien la première fois que quelqu'un lui dirait cela , il n'était pas connu pour être quelqu'un qui maitriser bien ses pouvoirs et encore moins ses émotions .

*Petite fille tu es quelque peu naïve encore .... *

"Crois tu vraiment que si je contrôlais mes pouvoirs je serais encore ici ? Je ne les contrôle en rien , je sais simplement maintenir enfermé le surplus qui pourrait causer quelques ravages ... Et à ce moment là je te conseilles de ne pas être dans le coin car tu comprendrais à quel point je n'ai aucun contrôle sur eux .... "

Triste vérité , et pourtant bien réel , Tode depuis son arrivée avait de plus en plus de mal à maintenir cette barrière mentale qui contenait auparavant son pouvoir destructeur .
Il ne savait pas vraiment pourquoi , mais il pensait que c'était le manque d'entrainement , il s'entrainait donc de plus en plus , de plus en plus longtemps et de plus en plus dur .
Ce qui avait parfois certaines répercussions au niveau de ses heures de cours , ou il lui arrivait de somnoler allègrement .


"Je te fais faire un petit tour du propriétaire ou tu souhaites d'ors et déjà aller te reposer dans tes appartements ? "

Sans aucune mesure , cela ennuyait profondément Tode de s'occuper des nouveaux mais en tant que citoyen , il ne devait pas faillir à son devoir , même si ce devoir lui donnait une sympathique envie de vomir et de s'enfuir en courant . Quoi que la compagnie de cette demoiselle n'était pas non plus des plus désagréable , avec tout les psychopathes qui trainait dans le coin , cela était même plutôt plaisant .

*Mon cher cerveau t'as pas intérêt à ce que je te reprennes à penser ce genre de choses sinon sa vas mal aller ....*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée...mouillée [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée...mouillée [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée, tout simplement (Libre)
» Une journée au soleil (libre)
» Le début de journée des Poufsouffle [Libre, prio' Pouffy]
» [TERMINE] Une journée... étrange ? [Libre] PV Smith
» Traversée des collines une journée brumeuse... (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seraphine High School :: ~ Le Domaine de St Seraphine ~ :: Les escaliers-
Sauter vers: