AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Rêvasserie au clair de lune]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: [Rêvasserie au clair de lune]   Jeu 26 Juin - 12:57

Lorsque Tode scruta l'heure sur la grande horloge du salon , il constata que 4 heures du matin était déjà bel et bien entamé , comme il avait fini son entrainement matinal , il c'était dirigé vers la salle commune afin de méditer un peu . Bien que Tode était là depuis plusieurs jours , il n'avait jamais adressé la parole à quelqu'un , bien trop fier pour cela .
Il s'assit sur un fauteuil , ferma les yeux et partit dans un autre monde , un monde ou le ciel tournoyait , ou le soleil brillait de milles feux , un monde ou la nature vivait en harmonie avec tout ceux qui l'approchait . Et c'était dans ce monde qu'il se sentait réellement exister , pas dans le monde réel qui lui semblait si fade et si perverti .
Lorsqu'il se mettait à rêver ainsi il pouvait s'écouler des heures sans qu'il ne s'en apercoive , ce qui parfois pouvait être fort utile lorsque l'on avait du temps à perdre ....
Il pensa quelques instants à ses parents , se demandant ce qu'ils faisaient dans sa ville natale , probablement occupés à des occupations qui lui échappaient encore .
Son esprit se recentra sur l'école , il se demandait ce qu'il pouvait bien faire là , mais il n'avait pas vraiment le choix , s'il avait choisi de venir ici c'était principalement pour protéger son entourage , protéger les quelques rares gens qu'il appréciait au point de les aimaient .


*C'est beaucoup plus banal que je ne le pensais ici il ne se passes strictement rien , quel ennui .... *

La lune illuminait son visage d'une franche paleur , son reflet génait Tode et il finit par sortir de son monde pour aller s'asseoir sur un siège qui lui tournait le dos . Il repensa à tout ce qu'il avait fait depuis qu'il était ici , rien de bien nouveau sur le plan scolaire , cours - repas - coucher . Cependant il était vrai que les cours étaient tout de même quelque peu différent , mais cela le ramenait tout de même dans un train train scolaire qu'il avait en horreur .
Il s'étira bruyamment tout en allongeant ses bras du plus qu'il le pouvait et observa la pièce dans laquelle il se situait , elle paraissait totalement déserte . Son regarde se baladait d'un coin à l'autre et s'arrêta sur quelque chose qu'il ne s'attendait pas à voir , en effet dans un coin , replié dans l'ombre , une ombre justement lui faisait face . Tode ne parvenait pas à distinguer s'il avait en face de lui un élève ou un professeur .
Dans les deux cas cela se révélerait fort ennuyeux , d'une part parcequ'il n'était pas fondamentalement autorisé à trainer dans la salle commune à une heure aussi avancée de la matinée , d'autre part car ce personnage venait troubler sa quiétude.
Il se redressa de tout son long


"Qui est là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Jeu 26 Juin - 16:41

Effectivement quelqu'un était bien là,c'était Friedrike arrivée depuis peu de son New-York natal faisait sa ronde nocturne ou plutôt sa ronde matinale.L'établissement n'avait nullement l'intention d'embaucher des surveillants dans l'immédiat,alors les professeurs devaient faire des rondes chacun leur tour.Devinez qui devait faire la ronde dans le dortoir des pensionnaires Friedrike bien sûr.La jeune femme s'était levée du pied gauche ce matin elle n'était pas de très bonne humeur.

Elle avait enfilé un jean et un tee-shirt à manches courtes noires,ses cheveux étaient comme d'habitude parfaitement lisses et ordonnés ce qui contrastait complètement avec le fait qu'elle tombait de fatigue. Elle avait une fois de plus Rolling Eyes ,passée une partie de la soirée au "Mirador".

Friedrike était une opportuniste de premier ordre,il lui arrivait d'aller se faufiler discrètement dans les cuisines durant ses rondes d'ailleurs.Pas ce soir-là, tout ce qu'elle voulait c'était se recoucher.Une fois devant l'entrée de la salle commune,la jeune femme sortit un paquet de cigarettes.Elle alluma une cigarette,sourit d'un air satisfait avant d'examiner de plus près l'endroit.La jeune professeure s'affala sur un fauteuil.


"Ca c'est la belle vie."murmurra-t-elle avant de se rendre compte qu'elle ne pouvait pas rester éternellement là.

Elle se leva en entendant quelqu'un s'étirer bruyamment.

*Il est 4 heures du matin qu'est ce que c'est que cette histoire?Après ils se plaignent de pas pouvoir dormir Suspect .Ah les gosses....*

Elle s'approcha du marmot énervant qui braillait déjà à 4 heures du matin.A vrai dire ce n'était pas un marmot mais un jeune homme,assez grand deux ou trois têtes de plus que Friedrike.Elle n'était pas impréssionée pour autant,le règlement c'est le règlement.Elle éteignit sa cigarette sous sa semelle,puis la rangea dans une des grandes poches de son pantalon.Friedrike regarda le jeune homme d'un air suspicieux et lui parla sans prendre de pincettes.

"Qui est là?Tu n'es même pas sensé être là à poser cette question.En d'autres termes tu n'es pas autorisée à être à cette heure-ci ici.Un conseil:la prochaine fois essayes d'être plus discret.Avec l'acoustique qu'il y a ici on peut quasiment tout entendre."

*Réponse brève,précise,l'humour en prime c'est tout moi ça Cool ...*

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Jeu 26 Juin - 20:49

Pas de chances cette fois , il semblait bien que son interlocuteur , interlocutrice en l'occurence semblait être un professeur , il espérait s'en tirer sans trop de dégats , après tout il ne fesait rien de mal si l'on omet le fait qu'il était debout à une heure si tardive , ou plutot matinale . Il observa celle qui lui fesait face , elle était bien plus petite que lui , mais il fallait , et surtout encore plus dans ce genre d'école se méfier des apparences plus que tout au monde .
Tode se releva néanmoins pour se donner plus de consistance . La réponse du professeur le fit presque sourire , presque ... Espérant que cette réponse présages un simple avertissement il prit soin de justifier sa présence en ces lieux .


"Veuillez m'excuser de perturber l'acoustique d'une si charmante salle , mais à proprement parler je ne fais ici rien de bien mal si ce n'est profiter des rares instants qui me sont dut pour rêvasser quelque peu "

Tode observait attentivement son interlocutrice qui ne témoignait aucune émotions , elle avait simplement l'air fatiguée , usée même .
Quoi qu'il en soit Tode ne repartirait pas se coucher , si elle l'obligeait à partir de la salle commune il irait probablement faire un tour dehors ...
Non pas qu'il est un profond mépris pour le réglement , mais surtout parcequ'il avait horreur de ce qui venait perturber sa bonne humeur et son train-train quotidien .
Il céderait cependant pour cette fois et daignerait probablement retourner dans sa chambre s'il le fallait car il ne tenait pas déjà à s'attirer des ennuis .
C'était dangereux les ennuis , comme pas mal de choses dans cette école .


*Pas pressée de répondre la damoiselle , enfin bon passons jai tout mon temps*

Tode scrutait maintenant la pièce d'un bout à l'autre , ses yeux passant rapidement d'un bout à l'autre de celle çi avec une vitesse folle , c'était l'une des manies qu'il avait lorsqu'il ne se sentait pas totalement sur de lui ou que le futur lui parvenait bien peu sur à ses yeux . Il lui semblait cependant avoir déjà vu son interlocuteur quelque part , en même temps si celui çi était bel et bien un professeur cela n'avait rien de bien étonnant , Tode n'avait jamais était très physionomiste et il lui fallait de longs moments d'adaptations avant de reconnaître quelqu'un au premier coup d'oeil .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Jeu 26 Juin - 22:48

Friedrike resta silencieuse pendant cinq longues minutes,elle n'était même pas énervée.Juste un peu irritée,par le franc-parlé du jeune homme il était bien trop poli pour être vrai à ses yeux.La formule employée dans sa réponse lui paraissait un peu trop bien avec ses "Veuillez m'excuser de perturber...et blablabla".Elle le voyait venir et de loin.

Il jouerait l'adolescent mâture qui allait prendre en comptece qu'elle disait jusqu'au moment où elle aurait tourné les talons .Friedrike savait se montrer très agaçante,très têtue quand elle le voulait.

"Ta seule présence ici,à une heure aussi matinale me paraît suffisamment suspecte pour dire que tu fais quelquechose de mal.Tu connais l'emploi du temps j'imagine.Alors retournes te coucher tu dois être levé pour six heures,pas cinq ni quatre heures."

La jeune femme s'arrêta de parler,cela faisait peu de temps qu'elle enseignait et elle parfois du mal à comprendre le comportement de certains élèves.On lavait prévenue que certains élèves avaient étés berçés trop près du mur,qu'il y en avait qui étaient limite barjots.Mais le jeune homme qu'elle avai en face d'elle était une exception à la règle,cela n'existait pas pour elle des ados qui aiment se lever tôt.Lui semblait aimer ça s'extirper de son lit alors que le reste du commun des mortels dort à poing-fermé.

La jeune femme sortit son paquet de cigarettes et son briquet.Elle s'affala une fois de plus sur un fauteuil l'air parfaitement détendue.Friedrike ne prit même pas la peine de lui demander si la fumée de cigarette l'incommodait,après tout il n'était pas sensé être là.Elle sortit la cigarette de sa poche,elle s'était cassée.

*C'est pas mon jour Suspect....*

Elle en prit une autre dans son paquet,elle l'alluma et decida d'adresser de nouveau la parole à l'élève.

"Je n'ai pas l'impression de t'avoir déjà aperçu.
Je me présente mademoiselle Drumstrach professeur d'arts plastiques.
Alors monsieur le lève-tôt?
Je suppose que tu as un nom?"

Elle ne prit même pas la peine de continuer à le regarder,elle était trop bien là dansce fauteuil sa clope au bec et ce doux silence...Que "monsieur le lève-tôt" n'allait pas tarder à briser en lui répondant.
Friedrike decida cependant intérieurement d'attribuer à ce pensionnaire là ce sobriquet "monsieur lève-tôt" ça lui allait comme un gant de toute façon,il n'avait pas son mot à dire.

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Jeu 26 Juin - 23:19

"Ta seule présence ici,à une heure aussi matinale me paraît suffisamment suspecte pour dire que tu fais quelquechose de mal.Tu connais l'emploi du temps j'imagine.Alors retournes te coucher tu dois être levé pour six heures,pas cinq ni quatre heures."

Réplique cinglante mais efficace , Tode sentit bien que cette demoiselle n'était pas encleinte à discuter très longtemps avec lui du fait de son stationnement dans la salle commune ou non ... Elle paraissait extrémement méfiante à son sujet , et dans un sens cela flattait l'ego de Tode . Il la regarda sortir une cigarette d'un paquet , puis une autre lorsque la première se brisa . Il ne se déplaca pas pour éviter la fumée qui lui irritait la gorge , il en avait bien trop l'habitude avec ses parents qui fumaient comme des pompiers pour se déstresser .



"Je n'ai pas l'impression de t'avoir déjà aperçu.
Je me présente mademoiselle Drumstrach professeur d'arts plastiques.
Alors monsieur le lève-tôt?
Je suppose que tu as un nom?"

Bien entendu qu'il avait un nom , Tode avait quelque peu du mal avec l'ironie même s'il pratiquait celle çi avec application , il avait horreur d'en être la cible , mais passant cette nouvelle touche d'ironie il continua à faire preuve de ses bonnes manières et du franc parler que ses chers parents lui avaient enseignés avec beaucoup d'efforts .

"Je me prénomme Herashi Tode professeur , enchanté de faire votre connaissance "

Cela lui accordait un court répit avant de devoir être obligé d'aller rejoindre sa couche , d'autre part il doutait fort que cet professeur d'arts plastiques comprennent ce qu'il fesait là même s'il s'évertuait à le lui expliquer , peu de gens savaient de nos jours apprécier le calme et la douceur des rêves éveillés , des rêves qui sont encore controlables et merveilleux , sans vices , sans méfaits , un univers extraordinaire ou sans s'en rendre compte Tode commencait déjà à se reperdre , mais il se reprit rapidement songeant que son interlocutrice n'apprécierait pas .

"Ne devriez vous pas vous aussi , sauf votre respect madame Drumstrach , être couché à une heure aussi tardive ?"

Ceci en revanche relevait plus de l'insolence qu'autre chose et Tode le savait bien mais il pensait que ceci lui permettrait peut être de faire un peu durer les choses , Dieu seul le savait . Tode sentit son nez le chatouillait et ne put retenir un éternuement sonore qui résonna dans toute la pièce , décidemment quitte à être insolent autant le faire dans les règles ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Ven 27 Juin - 0:18

C'est bien ce que Friedrike pensait,le jeune homme qui lui avait semblée d'une nature robuste et très grand,se révélait être une grande asperge tremblotante et éternuante.Si ce petit pensionnaire attrapait un rhume ou manquait de sommeil ce serait compromettant pour les expériences,c'était sur ses petits doigts vernis en rouge et noir qu'on allait taper.Elle aurait voulue éclater de rire,en entendant le dénommé "Tode Herashi" éternuer bruyamment.Le genre d'éternuement qui aurait pu réveiller un mort.Elle eut envie de lui hurler "Bien fait pour toi!Ah ah!"Non elle ne dit rien resta silencieuse tout en fumant sa cigarette.

Elle jetta un coup d'oeil dans la pièce et vit que la fenêtre était grande ouverte.

*Son don à lui c'est pas l'intelligence Razz.*

Si cela ne tenait qu'à la jeune professeur il pouvait attraper la crève,ça aurait été comique de le voir la supplier de l'emmener à l'infirmerie.La jeune femme assimilait Tode à...Yoda en beaucoup plus grand en beaucoup moins moche,mais en plus bête,en moins perspicace,et surtout avec des répliques à la construction grammaticale correcte mais au contenu moins "marquant".

*Friedrike tu chercheras,Friedrike tu trouveras et là tu souffriras alors gare à toi grande asperge enrhumée.*

Le petit hic qui conforta la jeune femme dans l'idée qu'en fait Tode Herashi alias "la grande asperge enrhumée même pas fichue de fermer la fenêtre" était en plus de cela provocateur tenait en un mot "madame".Dans l'établissement on ne le lui avait jamais faite celle-là.On l'avait déjà appelée par son prénom,inutile d'essayer d'en parler avec l'élève en question il se met à trembler en entendant le nom "Drumstrach".Bien que la plupart des élèves l'ignoraient Friedrike aimait son métier et les jeunes en général,mais cette école regorgeait de petits provocateurs et autres petites têtes-brûlées qui s'amusait à tester la jeune femme en raison de son jeune âge.Mais on ne l'avait jamais appelée "madame".
Il se prenait pour qui?C'était elle l'adulte,le professeur,le responsable dans cette pièce pas lui.Il essayait de la battre sur son propre terrain l'ironie.

*J'ai que 24 ans et pas l'intention de me marier petit insolent ><!*

"Les adultes comme moi peuvent se permettre de se coucher à n'importe quelle heure.
Quelque soit l'heure je suis toujours très attentive au moindre détail pas toi?.
La moindre des choses,lorsqu'on veut se faire passer pour un intellectuel penseur matinal c'est de prendre la peine de fermer la fenêtre pour ne pas bêtement tomber malade."

Elle se leva et ferma la fenêtre puis retourna s'asseoir un air satisfait sur ses lèvres.

"Tu vois ça c'est la grande différence entre toi et moi.
Moi je dois faire une ronde et toi tu dois retourner te coucher chacun à sa place."

*Et toc l'asperge!*

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Ven 27 Juin - 1:35

Cette jeune femme l'exaspérait déjà et pour cause il n'aimait pas qu'on lui tienne tête de cette manière , habitué à ce qu'on lui passe tout ses moindres caprices et désirs . Il la regarda et la toisa de tout son long , certes il n'avait pas pensé à fermer la fenêtre mais il n'avait pas nan plus remarqué que celle çi était ouverte ... Il était bien trop perdu dans ses pensées pour cela , et le froid ne l'affectait que très peu , la maitrise de l'esprit qu'il avait acquise au cours de ses entrainements lui permettait de diminuer certaines sensations humaines .
Tode n'avait pas pour habitude de chercher le rapport de force et il ne le chercherait surement pas beaucoup plus ce matin car il était déjà las de cette discussion sans intérêts , mais il venait de se rappeller que la professeur qu'il avait justement en face de lui il l'avait précisément croisé une fois dans les couloirs mais n'avait jamais assisté à son cours ...


"Si vous le dites je ne peux que vous croire , cependant ma place n'est pas dans mon dortoir tel que vous l'entendez du moins , pas pour moi , et pas à cette heure là . De plus je trouves fort étonnant que vous ne vous rappelliez point de moi , j'ai assisté avec beaucoup d'entrain et d'assiduité à vos cours si ... passionants ."

Tode était arrivé à un stade ou il ne savait même plus s'il fesait tout ce qui était en son pouvoir pour s'en aller d'ici ou même rester ici sans trop de dégats ou s'il essayait de pousser son interlocutrice à bout .
Il n'était pas dans ses habitudes de prendre part à un rapport de force , d'autant plus avec un professeur mais cette fois çi c'était différent .... Personne n'était jamais venu troubler ces moments de quiétude bien à lui qui étaient nécessaires à sa forme .


"Maintenant professeur Drumstrach , si vous n'y voyez pas d'inconvénients je vais me rasseoir cela sera plus confortable . "

Un sourire narquois sur les lèvres Tode se rassit en silence et leva les yeux au ciel (du moins au plafond) . Il n'avait pas remarqué à quel point les peintures qui ornait celui çi était splendide et il se mit à les contempler , les dévorer des yeux .
Le temps pouvait parfois passait si vite lorsque l'on contemplait , Tode était resté un très grand rêveur malgrè toute apparence .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Ven 27 Juin - 12:56

Là il cherchait vraiment la petite bête,si il avait croisé Friedrike lorsqu'elle était adolescente elle l'aurait déjà plaqué au mur.Friedrike eut soudain des envies de meurtre elle se voyait déjà serrer son petit cou entre ses mains,bref tout un programme...Lorsqu'elle reprit ses esprits,la grande asperge enrhumée était encore là à fixer d'un air faussement intelligent le plafond.

La jeune femme restait calme pourtant plus amusée qu'autrechose,au fond elle amait bien les p'tites têtes brûlées,après elle était comme ça lorsqu'elle était adolescente.Friedrike n'en crut pas ses oreilles quand le jeune homme affirma avoir assisté à un de ses cours.Elle s'en souviendrait,sûrement même très sûrement...Cette jeune professeur,depuis son arrivée avait depuis peu la manie de donner un petit sobriquet à chaque élève.Cela lui permettait de se rappeler mieux de leurs noms et en plus elle les surprenaient à chaque fois en les saluant lorsqu'elle les croisaient.

*Une grande asperge comme toi...Je m'en serais souvenue Laughing.*

Friedrike était lassée par tant...d'immaturité.Ce rêveur du dimanche ne l'était pas du tout.Elle détestait ce genre de stupides rapports de force.Tode Herashi n'était pas près d'entrer dans les bonnes grâces de la professeur d'arts plastiques.

C'était le genre d'élève qu'on avait du trop gâter par peur de son don.Friedrike avait déjà vue de tout dans cet établissement,il y avait:

-ceux qui manquaient d'affection et qui léchaient les bottes aux profs
-les blazés
-je-m'en-foutistes
-les m'a tu vus qui montraient leur pouvoir à tout le monde
-les berçés trop près du mur comme la fille du dirlo Gretyl qui était pourtant sympathique
-sans oublier les tyrans boutonneux qui voulaient conquérir le monde.


*Rien que pour toi l'asperge j'ouvre une nouvelle section:les emmerdeurs de première pseudos-intellos.*

Elle ne répondit pas tout de suite, prendre son temps pour répondre était une habitude chez elle.

"Premièrement,si je t'avais eu en cours je m'en souviendrais très bien crois-moi.
Deuxièmement,ce que toi tu veux ou ne veut pas faire je m'en fiche royalement.
Troisième,oui j'y vois un inconvénient même un énorme."

*Si il tente quoi que ce soit,je lui mets deux heures de colle et une punition.Il m'en dira des nouvelles.Si il essaye de me tuer là c'est autre chose...*

Depuis son arrivée,plusieurs élèves avaient voulus en venir aux mains avec elle,cela faisait partis du quotidien.Elle le fixa d'un air amusé.

*Qu'est-ce que tu vas faire ou dire l'asperge?*

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Ven 27 Juin - 15:32

"Vous vous méprenez sur mon compte professeur Drumstrach il me semble , je ne suis pas venu vous chercher des crosses et je suis encore moins ici pour vous supplier de bien vouloir "m'épargner" , cela ferait bien tâche à mon image et ce n'est pas dans ma personnalité , maintenant quoi qu'il en soit je crois vraiment que je vais rester un peu plus longtemps de ce fauteuil sans embêter personne . "

Les yeux de Tode se fixérent sur le professeur Drumstrach et il afficha le petit sourire qui le caractérisait dans sa vie de tout les jours , et à ce moment là malheureusement cela signifiait qu'il n'arriverait pas à s'endormir , tant mieux si cela pouvait lui permettre de s'entrainer toujours plus il n'y voyait aucun inconvénient .
Il sentait bien que le ton allait monter d'un cran mais il s'en contrefichait complétement , au pire il avait toujours son pouvoir à ses côtés , au mieux il retrouverait sa chère salle de colle qu'il avait déjà bien trop souvent visitée au bout d'une semaine . L'arrogance ne semblant pas spécialement plaire aux professeurs du coin .
L'avantage avec le professeur qu'il avait en face de lui c'est que celui çi au moins avait de la répartie , car l'éternel "Tode vous me ferez le plaisir de me retrouver en heure de colle" devenait d'un ennui effroyable , et d'une banalité monstrueuse. Il se remémora toutes les heures de colles et les raisons qui avaient poussées ses professeurs à l'y envoyer , entre débordement de pouvoir et réplique insolentes aux professeurs , il commencait à plus être connu par les enseignants que les élèves .


*Serait peut être bon que je me fasses oublier quelque temps surtout si j'ai cette folle furieuse dans le colimateur , je risques d'avoir plus d'heures de colle que de cours*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Ven 27 Juin - 16:47

Friedrike en avait marre de jouer les profs peau-de-vache, elle decida de lui lâcher la grappe,si il recommençait à la provoquer ainsi elle se montrerait très sévère.En fait,elle connaissait ce pensionnaire uniquement de nom,de réputation.Cela faisait peu de temps que Tode était arrivé à Saint-Seraphine et la plupart des professeurs ne se gênaient pas pour le qualifier de "perturbateur désespérant" là-dessus le jeune homme lui rappelait elle-même.C'était d'ailleurs la seule raison qui l'avait poussée à ne pas le punir en le collant,et puis il avait l'air de s'en ficher.

"J'ai pas que ça à faire de coller des élèves.
Je ne te collerais donc pas...Ou du moins pas cette fois."

*Surtout que je ne suis pas payée au nombre d'heures de colle données Rolling Eyes *

"Ce serait dommage que tu passes plus de temps en colle qu'à étudier et apprendre à bien contrôler ton pouvoir."

Friedrike avait tout simplement la flemme de passer deux heures en salle de colle avec "la grande asperge enrhumée".Le temps était passé bien vite,elle venait déjà de finir sa troisième clope.Elle leva légèrement la tête et se mit à son tour à contempler le plafond qui avait semblé tant fasciner le jeune homme.Friedrike s'affala encore plus dans le fauteuil,elle écrasa sa cigarette dans un cendrier.

"Je te laisse t'en tirer pour cette fois.
Les autres professeurs t'ont déjà distribués pas mal d'heure de colle d'après ce que je sais.Tu es du genre à toujours avoir une bonne raison pour être collé."

Elle eut alors un petit sourire narquois.

"Donc je ne m'inquiète pas trop,si tu ne te fais pas coller par moi tôt ou tard un de mes collègues s'en chargera.Alors je t'en pries assieds-toi confortablement sur ce fauteuil.


_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Ven 27 Juin - 19:07

Ni heures de colle , ni renvoi direct dans les dortoirs ? Et bien Tode n'en espérait pas tant , enfin bon tant mieux ... pour le moment . Il était même presque décu d'une telle réaction , mais lui rendit son sourire narquois avec plaisir .

*Intriguante , vraiment intriguante*

Cependant Tode ne pouvait pas faire grand chose tant qu'elle était ici , repartir dans ses rêves eveillés n'était pas facile lorsque quelqu'un vous fixait avec curiosité , et s'entrainer était d'autant plus exclu . Il lui fallait cependant bien passer le temps d'une maniére ou d'une autre et le professeur Drumstrach semblait la seule personne ou la seule chose qui lui permettrait cela à l'heure qu'il était .
D'ailleurs le temps malgrè toute attente était déjà bien avancé , tant pis ou tant mieux ...
Tode avait beau essayé avec assiduité il avait un mal fou à cerner le professeur qu'il avait en face de lui , un caractère tout autant impétueux que le sien en bien moins orgeuilleux et arrogant , l'âge peut être jouait une différence .


"Madame Drumstrach , veuillez m'excuser si cela vous parait insolent comme question , mais comment faites vous pour empêcher les élèves d'utiliser leurs pouvoirs contre des professeurs , je veux dire que ceux çi ne semblent pas avoir de pouvoirs contrairement à nous , ne craignez vous pas que cela entraîne un rapport de force assez déséquilibré ? "

Cette question n'avait aucune arrière pensée , c'était par pure curiosité , il n'avait aucunement l'intention de découvrir comment s'échapper d'ici ou encore faire une révolution de quelque ordre qu'elle soit . Il se sentait bien au final ici , presque chez lui , c'était bien plus amusant et moins barbant que chez lui , ça différait de l'ordinaire en somme .
L'architecture , les jardins , les batiments , tout était bien différent de son Japon natal , complétement différent . Au niveau de l'industrie il se rendait compte que les Etats-Unis n'étaient pas si en retard que sa vis à vis du Japon .
Tode attendait patiemment la réponse du professeur Drumstrach qui animerait probablement un peu l'endroit qui à l'heure actuelle était complétement mort .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Ven 27 Juin - 20:28

La grande asperge n'était pas aussi bête que Friedrike le pensait.Elle pesa le pour et le contre avant de répondre.Sa question avait cependant l'air d'avoir été posée sans arrière-pensée particulière,sans but précis juste par simple curiosité.D'un autre côté il était aussi possible qu'il pose cette question pour savoir si il pouvait par exemple avoir le dessus sur elle et les autres professeurs.Avant de fournir la moindre réponse la jeune femme alluma une autre cigarette.

"Bonne question...
Très bonne question monsieur le lève-tôt.
Je ne peux pas tout te dire à ce sujet.
Si tu me poses cette question cela veut dire que tu n'as jamais eu la bêtise de tenter d'utiliser tes pouvoirs contre un professeur."

Elle marqua un temps de pose sa cigarette à la main,elle fit quelques ronds de fumée son sourire narquois s'était effacée de ses jolies lèvres pulpeuses.

"N'essaye jamais."

Le ton de la jeune femme était subitement devenu sérieux tout comme son expression faciale.Cet air sérieux semblait ne pas aller avec son caractère naturel.Les élèves qui avaient le malheur d'utiliser leurs pouvoirs contre un membre du personnel étaient envoyés illico presto dans une zone spécifique du laboratoire.Ces élèves là disparaissaient pendant plusieurs jours,lorsqu'ils revenaient à la vie normale ils étaient beaucoup plus dociles et différents...On appliquait évidemment cela qu'en cas de récidive de la part du sujet jugé trop "récalcitrant".

Habituellement les professeurs se contentait du système spécial dont étaient équipées toutes les salles.Cela s'appelait le système "CASSANDRE" avait été implantée dans les murs des salles de cours,dans la plupart des pièces d'ailleurs.Ce système agissait directement sur le cerveau,si un élève tentait d'utiliser son pouvoir pendant un cours il ressentait une migraine plus il persévérait plus la migraine devenait insupportable.

En plus de cela les professeurs devaient tous garder en permanence sur eux un tazer et une matraque électrifiée,une seringue de médoc en prime.Là-dessus il n'avaient pas lésinés sur les moyens mais par contre niveau bouffe c'était pas la joie...Mais ça c'était une autre histoire Cool .

"Commence déjà par arrêter de m'appeler "madame",je suis mademoiselle Drumstrach.
Je ne suis pas encore assez décrépie pour qu'on m'appelle "madame"."

*Et d'ailleurs pas mariée non plus.*

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Sam 28 Juin - 0:41

Pas de madame donc , en voilà une qui n'aimait guère les marques de respect , enfin bon si cela était son choix autant le respecter . La réponse de Mademoiselle Drumstrach était pour le moins mystérieuse ... Et Tode n'avait pas envie d'en faire les frais , du moins pas ce soir , d'autant plus qu'il n'avait pas besoin de ses pouvoirs pour se défendre , et si un quelconque systéme avait été mis en place afin d'empêcher ses pouvoirs de se déclencher , cela lui fesait un avantage certain dans le chateau vis à vis de professeurs comme des autres élèves ...
La nuit était à son paroxysme , plus noir que les ténébre , la lune éclairait le visage de Tode d'une pale candeur . Il réfléchissait , pas à ce qu'il allait dire ou faire , mais à son avenir au sein de cette école , jusque là il n'y voyait pas très clair dans tout cela mais ça ne l'empéchait pas de s'amuser comme un petit fou .


"Je tacherais de ne jamais essayer alors , mademoiselle Drusmtrach , et puis rassurez vous la décrépitude de l'âge arrivera bien vite , bien plus vite que vous ne l'imaginez même"

Tode n'était pas le mieux placé pour donner des leçons mais c'était toujours amusant de titiller quelqu'un sur un point qui le génait afin d'observer ses réactions . L'horloge affichait dorénavant 5h15 , à ce rythme là le petit déjeuner risquait d'arriver plus rapidement que prévu , comme moi quoi sa petite sortie incongrue n'aurait pas été si inutile que ça .
Le professeur Drumstrach fumait assurément comme un pompier , à ce rythme là son paquet ne serait bientôt plus qu'un souvenir , et ses poumons certainement aussi ...


"Je me doutes bien que je me mêle de choses qui ne me regardes pas , mais vous ne devriez pas fumer autant , qui sait ce qu'il pourrait vous arriver ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Sam 28 Juin - 21:27

Friedrike eut envie de rire en entendant la remarque pour le moins pertinent de Tode Herashi.Elle se rappela le jour où elle avait fumée une cigarette pour la première fois.Cela remontait à quelques années,pour être plus précis à dix années déjà.

Friedrike s'en souvenait parfaitement,c'était un jour d'hiver.Elle avait alors 14 ans,ses cheveux étaient encore plus courts que maintenant en plus de ça ils étaient rose bonbon,son visage était encore un peu enfantin elle était mince et effilée.

C'était un samedi après-midi,elle était venue passer le week-end chez Andrew un brun ténébreux assez mignon de 2 ans son aîné.Andrew vivait quasiment seul,ses parents étant souvent en déplacement leur appartement était spacieux et confortable.Les deux jeunes gens étaient allongés emmitouflés sous une couette.Andrew pensait qu'entre eux ça durerait toujours tandis que la jeune fille se demandait si son père s'était aperçu de son absence.Friedrike se faisait appeler Roxy à l'époque c'était d'ailleurs le surnom que lui avait donné sa défunte mère.Le dénommé "Andrew" sortit du lit vêtu d'un boxer noir,il prit une cigarette dans son paquet.


"M'enfumes pas!"s'exclama Roxy en sortant du lit ses cheveux un peu ébouriffés et sa longue chemise noire un peu de travers.

Le jeune homme lui sourit d'un air moqueur il ouvrit grand la fenêtre.Un vent glacial entra dans la chambre.Friedrike frileuse à l'époque s'emmitoufla dans la couette d'un air furieux.Quand il porta la cigarette à ses lèvres il soupira béatement.


"T'as l'air d'un junkie avec ton air béat!"dit-elle en s'asseyant au bord du lit sans quitter sa couverture.
"Roxy t'es trop jeune tu peux pas comprendre.J'suis sûr que t'as jamais fumée d'ailleurs."
Piquée au vif,la jeune fille prit sa cigarette la porta à ses lèvres tira une bouffée et toussa.
"Maintenant c'est fait et de toute façon que je sache je suis pas trop jeune pour toi."

La réaction de Friedrike était immâture et stupide mais il faut préciser qu'à l'époque elle était vraiment immâture et un peu stupide sur les bords.La jeune femme avait souvent pensée à arrêter de fumer mais une fois qu'elle en avait une entre ses doigts c'était tout autre chose.Pourtant aussi incroyable que cela pouvait paraître Friedrike aspirait à l'époque à avoir une vie ordinaire,devenir non-fumeuse,un mari,des gosses une maison sympa.Où en était-elle maintenant?

Elle n'avait même pas réussie à arrêter de fumer.A vrai dire fumer lui rappelait son père du temps où il n'était pas un bourreau de travail dépressif.Cela faisait près de 8 ans qu'elle ne lui avait pas parlé la dernière fois elle avait 16 ans Friedrike avait engueulé son père parcequ'il n'était pas allé à une réunion parents/enseignants de l'écolde de sa jeune soeur.Pour toute réponse il lui avait donnée une enveloppe contenant 200 dollars.Friedrike ne lui avait plus jamais rien dit...Trois jours après il l'avait jetée dehors et elle était partit vivre chez son frère Luka.

La vie de Friedrike n'avait pas été rose son corps en portait d'ailleurs les marques.Il y avait tout d'abord sa grande cicatrice sur son ventre souvenir de l'assassinat de sa mère et sa propre agression.Il y avait aussi ses 2 piercings à chaque oreilles fait un soir de déprime par un ami futur "pierceur professionnelle".Ses tatouages le papillon fait avec les 200 dollars donnés par son père et pour fêter sa majorité son tatouage "CARPE DIEM" dans le bas de son dos.

C'était d'ailleurs son préféré il lui avait fait vachement mal en plus.Bref à part des tatouages et des cheveux plus longs Friedrike n'avait pas tant évoluée que ça par rapport à la ptite Roxy et ça l'effrayait rien que d'y penser.Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas repensée à son père ce bourreau de travail dépressif qui l'avait jetée dehors le jour de son dix-septième anniversaire sans lui dire quoi que ce soit.Cet incapable qui avait préféré baisser les bras à cesser de se soucier des siens,même de sa cadette qui due aller vivre peu avant elle chez leur frère.

Elle reprit en fin ses esprits elle n'avait pas été seulement amusée par la remarque du jeune homme elle avait été touchée.La grande asperge remontait dans son estime.La jeune professeur lui sourit et répondit.


"J'en prends note...
Mais crois-moi quand ça fait dix ans que t'as l'habitude d'allumer une clope c'est pas une p'tite remarque qui t'aides à diminuer ta consommation.
Merci quand même.
Ah il est déjà 5H30,tu vois que t'aurais dû retourner te coucher.
L'heure du p'tit-dej approche à grand pas."

*C'est fou ce que le temps passe vite quand on s'amuse?*

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Dim 29 Juin - 19:38

Tout d'un coup , Tode sentit que mademoiselle Drumstrach devenait nostalgique , elle semblait ailleurs , perdu dans un monde auquel il n'avait pas d'accés , le monde de ses souvenirs . Aussi longtemps que cela pourrait durer , Tode ne l'interromprait pas , il ne savait que trop bien à quel point les souvenirs étaient importants mais douloureux . Tode attendit donc patiemment qu'elle revienne dans son "état normal" , ce qui dura tout de même une bonne dizaine de minutes .
Durant tout ce temps il l'observa , bien décidé à la reconnaître la prochaine fois qu'il la croiserait . Elle appartenait au genre de professeur qui se fesait bien rare de nos jours , ceux qui était de bons professeurs mais qui n'étaient pas très pédagogues , du moins très direct avec leurs élèves .


"J'en prends note...
Mais crois-moi quand ça fait dix ans que t'as l'habitude d'allumer une clope c'est pas une p'tite remarque qui t'aides à diminuer ta consommation.
Merci quand même.
Ah il est déjà 5H30,tu vois que t'aurais dû retourner te coucher"

10 ans déjà ... Et bien elle avait dut commencé assez jeune d'après l'âge que lui donnerait Tode . Enfin bon chacun ses choix et chacun ses erreurs , lui même en avait fait quelques unes dans sa jeunesse mais le moment n'était pas venu pour les évoquer . Tode avait parfois horreur de se remémorer ses souvenirs , d'autant plus que c'était toujours les plus douloureux qui lui revenait à la mémoire , et cela dans les moments ou il se sentait plus faible que jamais .

"Je dirais plus précisément , vous voyez que vous auriez dut m'envoyer me coucher "

Un immense sourire se dessina sur les lèvres de Tode , cela fesait d'ailleurs bien longtemps que celui çi , qui était bien réel contrairement à tout les autres qu'il affichait en permanence , n'était apparu .
Il apprendrait peut être quelque chose au final dans cette école , peut être qu'il évoluerait enfin , peut être que certains traits néfastes de son caractère disparaitrait enfin .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Dim 29 Juin - 21:49

Bien qu'il faisait assez froid Friedrike n'avait pas froid du tout.A force de traîner dans les rues de New York en plein hiver elle s'était habituée à supporter ce genre de climat.Les manches de son tee-shirt étaient courtes.On pouvait ainsi voir le tatouage en forme de papillon rose sur lequel était écrit le nom"Daria" qui ornait son avant-bras gauche.Elle se leva et s'étira brièvement les bras.Elle contempla longuement le paysage qui s'offrait à elle de derrière la fenêtre.On pouvait voir un immense sentier qui menait jusqu'à l'imposant portail de l'établissement.

Lorsqu'elle reporta son attention sur celui qu'elle avait affublé dorénavant du sobriquet de "grande asperge enrhumée" il arborait un grand sourire d'un air calme et posé.La jeune femme pensa à cet instant que Tode Herashi était un gamin bien sympathique,bien qu'il soit un peu énervant sur les bords.

La jeune professeure afficha cette fois un grand sourire narquois.Elle se retourna et le fixa droit dans les yeux.


"En tout cas,moi je ne manques pas de sommeil.
Dans une petite demi-heure tes chers petits camarade vont commencer à descendre ici.
Figure-toi qu'aujourd'hui tu as justement cours avec moi.
C'est d'ailleurs le tout premier cours de ta journée,alors si tu es en retard ce sera une bonne raison pour moi de te coller et de te coller un devoir supplémentaire ou quelquechose d'un peu plus...original."

Elle s'interrompit et retourna s'asseoir.

"Préviens tes petits camarades de ça.
J'ai quand même pas que ça à faire de vous mettre des heures de colle."

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tode Herashi

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Mar 1 Juil - 10:34

"En tout cas,moi je ne manques pas de sommeil.
Dans une petite demi-heure tes chers petits camarade vont commencer à descendre ici.
Figure-toi qu'aujourd'hui tu as justement cours avec moi.
C'est d'ailleurs le tout premier cours de ta journée,alors si tu es en retard ce sera une bonne raison pour moi de te coller et de te coller un devoir supplémentaire ou quelquechose d'un peu plus...original."

Ce qui pouvait éventuellement ressembler à des menaces , n'avait jamais eu l'effet escompté sur Tode , peu de choses lui fesaient peur et il se gardait bien de ne pas les révéler au grand public . La remarque le fit même plutôt sourire , en effet il ne serait pour le moins pas désagréable de faire quelque chose de différent d'habituellement en heure de colle . Quant à la fatigue , cela fesait bien longtemps qu'il en fesait abstraction et qu'il ne la ressentait même plus .


*Premier cours de la journée , n'est ce pas ? Et bien nous verrons bien cela tout à l'heure*

Pour une fois Tode était bien résolu à assister à un cours de son plein gré , pour une fois seulement , il ne tenait pas quand même à se mettre à apprécier les cours , cela serait malsain ...
En effet quel élève normalement constitué , aimait réellement les cours ? Très peu certainement , d'un autre côté aucun de ceux qui se situaient ici n'était normalement constitué .


"Rassurez vous professeur , je serais présent et bien réveillé , je ne vous ferez pas le plaisir de me voir arriver en retard "

*Ben voyons comme çi je n'avais que sa à faire que de prévenir mes "camarades" , ils découvriront bien tout cela par eux mêmes .*

Il y avait presque une touche de sadisme chez Tode à ce moment là , il s'amusait à imaginer les autres élèves face au professeur Drumstrach , et dans toutes les situations cela devenait rapidement cocace mais pas pour les élèves en tout cas .... Certains se mettaient à pleurer , d'autre se recroquevillaient sur eux mêmes , d'autres tremblaient comme des feuilles . C'était plutot amusant de les imaginer ainsi d'ailleurs , eux si fiers habituellement , réduit alors à un état larvesque pitoyable .

"En revanche je ne vous garantit pas d'avoir l'âme artistique professeur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Friedrike Drumstrach
- admin
- professeur
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   Lun 7 Juil - 23:02

[désolée pour le retard lol! ]

Friedrike eut un petit sourire elle avait eue l'étrange intuition que Tode Herashi n'allait pas prendre la peine de prévenir ses camarades.Mais tout cela ne la regardait pas bien évidemment...A partir du moment où elle faisait bien son boulot, et que tout les élèves sensés se présenter à son cours ou au moins la majorité d'entre eux répondaient présents.Ce n'était pas chose facile de s'imposer face à de tels élèves.

Et oui c'était un travail laborieux et de longue haleine de se faire respecter par une bande d'adolescents habitués à ce qu'on les prenne avec des pincettes.Non Friedrike était au premier abord peu sympathique aux yeux de la plupart des élèves.Certains l'appréciaient certains la détestaient d'autres la craignait.Ainsi soit-il!Tant mieux pour elle au moins la jeune femme était au moins respectée par la plupart.C'était donc déjà pas mal.


"Je compte sur toi là-dessus et ne t'inquiète pas pour l'âme d'artiste.
Je suis la plus apte à juger de cela."

Friedrike avait vraiment la flemme de faire cours,mais bon elle était payée pour ça après tout.

*Tu parles...C'est moi qui manque de sommeil finalement...*

"Sur ce je vous laisse vaquer à vos occupations, cher élève."

Après s'être brièvement étirée mademoiselle Drumstrach se retira sans demander son reste.

_________________




kit de Gretyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rêvasserie au clair de lune]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rêvasserie au clair de lune]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seraphine High School :: ~ Le Domaine de St Seraphine ~ :: Le deuxième étage :: La salle commune-
Sauter vers: