AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Isolé du monde...[Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
April River

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Isolé du monde...[Libre]   Ven 16 Jan - 18:56

Enfance douteuse, enfance malheureuse. C'est une histoire difficile que j'ai vécu et peu de personnes la connaisse. Je ne parle que très peu, car je trouve stupide l'idée de parler. Je n'ai plus jamais parlé depuis que j'ai 10 ans. Depuis maintenant, 9 ans. J'ai honte, j'ai toujours aussi mal et je ne fais que me plaindre. Je m'isole pour mieux me comprendre, mais mon état d'âme, déplait a certains. Ils n'acceptent pas ma différence. Je suis différent, malgré toutes nos ressemblances. J'ai honte de ressentir le besoin d'être protégé et pourtant, je voudrais tant... Je culpabilise, mais je ne dis rien, je ne montre à personnes, mes malheurs et mes envies. Personne ne doit savoir, personne à part moi. Pour moi, je suis un monstre. Une personne à oublier... J'ai mal à la tête à trop vouloir réfléchir. Je soupire et je me balade dans le couloir, pour arriver ensuite, près de l'escalier, oubliant le monde qui m'entoure comme quand je deviens transparent et quand personne ne sait me voir. J'ai juste envie d'oublier. D'oublier cette nuit horrible, cette nuit affreuse. Personne n'est au courant de cela, d'autant plus que c'est la parole d'un élève envers celle d'un professeur ! J'inspire profondément et je baisse mon regard avant d'apercevoir mes baskets, usés par le temps et détruits par les saisons. Je ferme mes paupières et étirent mes lèvres quelques secondes avant de souffler longuement, fermant mes paupières un instant avant de m'asseoir sur l'une des nombreuses marches. Croisant ainsi mes mains sur mes jambes avant de baisser la tête, l'esprit légèrement torturé. J'ai juste besoin de souffler et de respirer un peu, en ce moment, je crois. J'ai toujours vécu dans la misère, dans l'enfer. J'ai toujours dû me débrouiller par moi-même, au risque de m'y laisser la vie. Je n'ai que trop vite mûri et vu des choses aux quelles, aucun autre enfant, ni adolescents ou même futurs adultes ne devrait voir. Moi, qui est tant voulu rejoindre ma mère et mon père. Deux êtres exceptionnelles. Tant de fois, j'ai désiré vouloir, les retrouver là-haut. Au paradis, comme qui dirait les autres. Et pourtant, la mort refuse encore de moi. Je n'ai que trop fait des tentatives de suicides et toutes ont ratés. J'ai toujours tout ratés dans ma vie, que ce soit en amour, amitié ou simple connaissance. Je suis un monstre ! Et je suis bien conscience. Mon regard se relève sur l'inconnu qui s'approche de moi, mais qui est-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sadikun.4umer.com
Link Van Niels

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Isolé du monde...[Libre]   Ven 16 Jan - 19:48

      [ J'peux m'incruster j'espère ^^. Si ma présence te dérange, j'éffacerais mon post Wink ]

      J'étais tout le temps tout seul, étais-je si étrange que cela ? Bon, je suis albinos ... oui, comme les lapins, sauf que moi, on me rejète à cause de cela. C'est pas tous les jours qu'on croise quelqu'un aux yeux rouges. Le ciel se grisailla lentement alors que, adossé à l'un des murs, mon regard perdu dans le vide, je regardai une silhouette tout aussi mélancolique se traîner peinement jusqu'aux escaliers. Il n'avait pas l'air très bavard mais j'en avais marre d'être seul, même si c'est juste pour être à côté de quelqu'un, on me refusait toute place assise en classe, si ce n'est le dernier bureau toujours isolé du reste de la classe. Je soupirai longuement, descendis les quelques marches qui me séparaient du jeune homme et m'asseyai nonchalement à côté de lui, sans même un mot ou un soupire. Je lançai un bref regard curieux à l'inconnu pour ensuite perdre mon regard sur certains élèves qui passèrent, regardant plus souvent le sol qu'une personne. Les bras croisés sur mes genoux, le menton caché dans ceux-ci, quelques mèches de cheveux tombaient devant mes yeux. Voilà déjà quelques minutes que je suis assis sans remuer un poil, juste pour ne pas me faire remarquer. Je n'avais pas envie de me retrouver à nouveau tout seul. Je bougeai à nouvea, redressant le dos pour passer ma main dans mes cheveux blancs, légèrement argents. Je n'avais pas poser mes yeux rougeoyants une seule fois sur le jeune homme à côté de moi, je ne préfèrerais pas qu'il soit surpris ... Je me réinstallai comme tout alors, fixant un regard dédaigneux sur l'un des élèves que j'avais déjà croisé dans les couloirs et qui avait préféré m'insulter plutôt que de m'aider à ramasser les livres qu'il m'avait fait lâcher en me heurtant subitement. Je pense qu'on faisait la paire, les deux pensifs ensembles, assis sur les marches sans même prononcer un mot. M'enfin, je me bougerais s'il le souhaite, après tout, je n'ai jamais désobéit à un ordre ni mentis à qui que ce soit, c'est sûrement pas maintenant que je vais commencer. Je fermai lentement les paupières, laissant le noir me plonger dans ma "paix" presque totale. Il n'y avait que la nuit que je pouvais vraiment être moi-même, même si le visage de mon père me revenait sans cesse à l'esprit. C'est stupide de penser toujours à lui mais il me fait si peur depuis le jour ou j'ai vu son visage se transformer lorsqu'enfin, il avait mis la main sur moi. Enfin moi ... plutôt mon corps. Je fronçai faiblement les sourcils, mes joues se tintant légèrement de rouges alors que j'entrouvrai à nouveau les yeux, voilé par la mélancolie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April River

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Isolé du monde...[Libre]   Ven 16 Jan - 20:39

(tu peux, ca ne me dérange pas ^^)

Penser, ne pas parler, soupirer, regarder. Gestes si tant de fois répéter. Je soupire et croise un semblant de vents et de soupire à mes côtés. Je baisse le regard et regarde ailleurs. Cet inconnu est blonds aux yeux rouges, original, moi, j'ai des yeux verts, son contraste dirait-on. Je ferme à nouveau les paupières. Réfléchissant sur toutes choses peu intéressantes, pour certaines personnes. Je pinçais mes lèvres avant de me masser les tempes longuement. Mes monstrueux cauchemars me hantent, me nuisent à ma santé. Je me déteste. Je me lève subitement en me mordant la lèvre inférieure, mais après avoir réfléchi, je me remets assis et tourne la tête en direction du garçon, le regardant de mon regard vert émeraude. Mon premier instinct étant de vouloir fuir, je me décalais légèrement avant de sourire d'une manière forcée. Je me recoiffais légèrement avant de me mettre à jouer avec mes bracelets. Je ne voulais pas parler mais j'agissais à la place. C'était comme si je lui disais bonjour, en somme. Mon souffle disparais lentement, je devais sûrement avoir peur. Peur des autres. Comme d'habitude, depuis le jour de mon viol. Depuis que ce prof s'était permis de toucher à mon corps, quand j'avais 10 ans. Quand j'étais encore, un innocent et naïf enfant. J'ai le mal de vivre depuis ce jour-là. Et ma seule envie, c'est de mourir et non d'exister. À force, mon cœur s'est consumé, il n'est que noirceur et obscurité. Je ne connais pas l'amour, mise à part, celui que j'éprouve pour mes défunts parents. Je n'ai absolument aucun(e)s ami(e)s, je n'en vois pas l'utilité. Je suis seul, je vis seul, pour l'instant, être seul me suffit et me rassure.

[désolé si c'est court =S]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sadikun.4umer.com
Link Van Niels

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Isolé du monde...[Libre]   Dim 18 Jan - 22:26

      [Il a pas les cheveux blonds mais blancs, il est albinos Wink ]

      Battant lentement des paupières, oubliant même parfois d'inspirer pour remplir mes poumons, j'apperçu, du coin de l'oeil, le jeune homme se lever. Je ne lui imposais pas ma présence alors s'il souhaitait partir, qu'il fasse. Je passai ma main dans mes longs cheveux aux reflets presque argents alros que ma surprise fut de le voir se réassoir sans toujours prononcer un mot. Il semblait plutôt nerveux à première vue, je me tournai légèrement vers lui, un faible sourire amical aux lèvres, les yeux mi-clos. Je penchai ma tête légèrement sur le côté, regardant ses réactions avant d'entrouvrir les lèvres pour dire doucement.

      - Je suis Link ...

      Je toisai du regard une silhouette qui ne m'était pas inconnu et qui m'interpella du coin de l'oeil. Tiens, monsieur "je-n'aide-pas-à-ramasser-les-livres-que-je-fais-tomber". Je fronçai faibement les sourcils, tournant la tête vers lui alors qu'un faible sourire ironique répondit à ma faible colère. Il m'avait bousculer dans le couloir et était passer innocement à côté de moi sans même me demander s'il ne m'avait pas fait mal. Quoique, la réponse aurait été évidemment négative mais c'est juste le fait. Je jouai nerveusement avec mon habituelle mèche de cheveux que j'enroulai et déroulai autour de mon index, le regard perdu dans le vague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isolé du monde...[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isolé du monde...[Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'institut du monde arabe
» Dans les abîmes du monde [LIBRE]
» les betteraves domineront le monde ! (libre)
» Monde Libre
» nouveau monde? [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seraphine High School :: ~ Le Domaine de St Seraphine ~ :: Les escaliers-
Sauter vers: