AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée discrète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Arrivée discrète   Lun 4 Aoû - 23:49

Quand Scarlett débarqua sans bruits dans le hall d'entrée de St Seraphine, on pouvait lire la fatigue sur son visage. Même si la jeune fille avait passé le plus clair du voyage - constitué de voiture, d'avion et de bus, rien de passionnant c'était vrai - à dormir, enfin plutot à somnoler, elle était plus que "hors service". Le voyage depuis Londres avait été interminable, et elle se demandait à présent ce qu'elle fichait ici, dans cette école pour "anormaux".
Bon, si sa mère l'avait entendu, elle aurrait eu droit à une remarque du genre << oh ma chérie, tu n'es pas anormale, loin de là, tu as juste des dons peu courants >>, enfin quelque chose qui ne lui aurrait rien appris. Parce que là, elle se sentait anormale, oui. Dans ce hall pas très accueillant, où les élèves ne cessaient de la dévisager, elle se sentait plus que génée. C'était dans son caractère de ne pas aimer qu'on la remarque, elle préfèrait passer inaperçu. Solution de facilité ? On pouvait appeller ça de la timidité surtout.
Oh, mais qu'est ce qu'ils ont, tous, à la regarder comme ça ? Elle n'était pas habillée de façon provocante ou quoi, elle portait un simple jean, une paire de basket simple, un petit pull kaki, et une veste en jean. Non, elle ne ressemblait pas à une bête de foire, pourtant elle en avait la grande impression. Mais pourtant, elle n'avait pratiquement pas fait de bruit en entrant, n'avait pas déclanché je ne sais qu'elle tempête. Le temps n'avait pas changé depuis qu'elle avait posé son pied sur le sol des Etats-Unis. Alors pourquoi elle était dévisagée à ce point ? Et puis, pourquoi personne ne pouvait venir l'aider, ne serait-ce que lui dire où elle devait aller, ou alors lui proposer son aide pour prendre une des deux grosse valises qu'elle avait, en plus d'un sac de sport rempli à ras bord.
Ici, les gens étaient bizares. Oui, elle aurrait donné beaucoup pour que quelqu'un s'approche d'elle: quelqu'un qui aurrait un soupçon de gentillesse - ou de pitié, ça marchait aussi dans ce cas là -.
Scarlett lança un regard autour d'elle. En fait, il n'y avait pas grand monde. Que des insociables, en clair. Qu'elle se modissait d'avoir accepté de venir ici ! Bon, en Angleterre, elle aurrait pu devenir incotrolable - ou plutot, son pouvoir - mais au moins, elle ne se sentirait pas de trop, "chez elle". En plus, la jeune fille était très fatiguée, à bout de nerf on pouvait le dire. Dès que quelqu'un passait à moins de dix mètres d'elle, Scarlett lui lançait un regard qui signifiait << heu tu pourrais m'indiquer ou je dois aller, s'il te plait ? >>, mais personne n'y répondait. Des insociables, c'était bien ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Mar 5 Aoû - 15:00

Ugo était fatigué cette journée-là. Il s'était levé plutôt tôt, mais tout celà involontairement. Il n'était pas un lève-tôt loin de là. Il aimait bien paresser dans son lit, rien faire pendant toute une journée. Bref des trucs bien intéressants. Mais bon dans cette école il n'en avait pas le droit. Il devait faire certains truc à certaines heures. Il avait un horaire du temps chargé enfin dans la semaine. Mais puisqu'aujourd'hui était une magnifique journée de fin de semaine, il pouvait faire ce qu'il voulait. C'était une journée paisible d'été. Le genre de température que le jeune italien aimait bien. Il pouvait se promener et parler à une tonne de monde. Bref il était plutôt content de son début de journée, malgré le fait qu'il s'était réveillé trop top et que la fatigue lui tombait dessus. Finalement son heure de libération arriva. Et oui étant agé de 16 ans, il était libre de sortir vers 9h. Il en était bien content d'ailleurs.

Ne sachant pas trop quoi faire, il décida de se prendre un livre et chercher autour de lui une bande de gens avec qui il pourrait trainer. Malheureusement, la plupart des gens avec qui il trainait habituellement étaient simplement sortis du domaine. Il soupira, mais il savait qu'il ne pouvait rien y faire. C'était leur choix de se promener durant leur jour de congé. Mais bon il était quand même fatigué et maintenant ennuyé. Personne ne pouvait trainer avec lui puisque tout le monde était déjà en bande et malgré le fait qu'Ugo détestait la solitude, il n'était pas du tout du genre à s'incruster dans une bande. C'était dérangeant pour la bande qu'il dérangeait. Ça allait être plus dur de s'amuser dans la journée. Il fut tenté de retrouver Chibi-Ed en l'occurence Ian. Mais en même temps il pourrait être partout dans le domaine... Ça allait être bien plus compliqué de le retrouver que de se trouver quelqu'un d'autre avec qui parler. Mais Ugo se donna le défi de le trouver plus tard dans la journée sinon au moins dans la semaine...

Finalement ses pas le guidèrent dans le hall d'entrée. Il se demandait bien s'il y avait quelqu'un avec qui trainé. C'était quand même peuplé un hall. Surement que quelqu'un était seul et qu'il accepterait la compagnie de quelqu'un comme lui. Bon quelqu'un comme lui était plutôt péjoratif à sa propre égard. Tout le monde dans cet établissement avait des pouvoirs, minus les enseignants et le personnel de l'école, il n'était donc pas si différent des autres surtout qu'il ne pouvait pas tuer quelqu'un, même blessé, sauf peut-être psychologiquement, une personne. Donc il était plutôt inoffensif comparé à d'autres étudiants. Bref il chercha du regard une personne qu'il pourrait énervé pour trainer avec.

Il trouva la personne idéale. Une jeune fille qui avait probablement son âge ou elle était dans les environs... Cette jeune fille avait des valises ce qui ne pouvait signifier qu'une chose, Elle était nouvelle ! C'était parfait, il pourrait l'aider avec l'école. Ce qu'elle semblait d'ailleurs avoir besoin. Il reprit donc son visage habituel, ce qui le rendait du type psychopathe au sourire, mais ce n'était pas du tout le cas. Puis il s'approcha d'elle. Il lui demanda une fois plus près d'elle:


- Besoin d'aide ? -

Il attendit sa réponse en gardant son sourire. Elle semblait intéressante. Il se demandait quel pouvoir elle possédait. Il savait déjà le pouvoir d'Ian qui était celui de traverser les murs ou bien le passe-muraille et le sien qui était de sentir les émotions des autres, bien qu'il ne s'en servait que lorsque quelqu'un lui demandait ou encore quand il avait vraiment envie. Ce n'était pas son truc ses pouvoirs...

[j'ai mis que c'était la fin de semaine pour qu'ils soient plus libre, mais si ça te dérange j'édite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Mar 5 Aoû - 15:30

[ Non aucun problème Wink ]

Scarlett était toujours en train de pester intérieurement contre l'attitude accueillante des Américains - quoiqu'ils ne l'étaient certainement pas tous -. Des visages de toutes origines s'affichaient, même s'il n'y avait pas énormément de monde dans ce hall d'entrée, qui commençait d'ailleurs à être lassant, à la longue.
Puis, elle entendit derrière elle une voix, inconnue bien entendu, qui pouvait-elle connaitre ici ? Non, elle était bien la seule à posséder un "pouvoir" dans son entourage. Et ça, sa mère le lui avait bien souligné, comme pour casser tous ses espoirs de retrouver quelqu'un: une tête connue, amie ou ennemie, à ce moment précis elle s'en contre-fichait.
Revenons à la proposition d'aide que Scarlett venait de recevoir. Cette dernière c'était retournée, et regardait attentivement le jeune homme qui se tenait devant elle. Les cheveux chatains, les yeux bleus, il avait un certain charme, il fallait bien l'avouer. Et puis, il avait un visage sympatique, accueillant même. Certes, il était beaucoup plus grand que Scarlett, même si la jeune fille n'était pas petite !
Scarlett ouvrit la bouche, pour répondre d'une voix mal assurée:


- Oui, je veux bien, merci !

Afin de ne pas parraitre non plus impolie au premier abord, un mince sourire apparut sur les lèvres de la jeune fille. Mais bon, épuisée et déboussolée, elle avait des raisons de ne pas être hyper exubérante. Et puis, son caractère la rendait plus douce et réservée qu'autre chose ...

- J'aimerais savoir où il faut que j'ailles, avec tout ça...

Evidemment, le premier lieu où Scarlett souhaitait aller, c'était plus la chambre des filles qu'autre chose ... Après, elle se posa la question de qui était le jeune homme devant elle, avant de réaliser qu'elle ne s'était même pas présenter ! Elle ajouta donc, avec un sourire:

- Au fait, je m'appelle Scarlett, Scarlett Montfaucon.

Et là, elle se demanda quel age pouvait-il avoir. Dans les 16 ans - son age, quoi -, ça sautait aux yeux. Cela la rassura: il y avait des gens de son age, ici. C'était une de ses craintes, qu'il y ai des gens ou beaucoup plus petit ou beaucoup plus grands ...
Ce qui était sur, c'était que tout le monde ici devait avoir un pouvoir. Lequel, ça restait à savoir. Mais elle était curieuse de savoir ce que pouvais avoir les autres. Elle, elle aimait bien le sien, même si elle n'arrivait pas à le controler. Lorsqu'elle voulait l'utiliser, elle n'y arrivait pas, mais lorsqu'elle ressentait une trop forte émotion, le temps virait brusquement. Pas très drole d'être la cause d'une tempête, avec forte pluie, tonnerre et tout le tralala en plein mois de juillet, tout ça parce qu'elle s'était énervée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Mar 5 Aoû - 19:15

Ugo fixait la nouvelle d'un oeil sceptique. Elle lui semblait sympathique mais on ne savait jamais. Il se demandait bien quel pouvoir elle pouvait bien avoir. C'était toujours une question à poser, mais il attendrait de voir sa réaction avant de lui demander. Après tout c'était peut-être une corde sensible, chez certaines personnes c'était le cas. Le jeune italien, lui, trouvait ça plutôt intéressant d'avoir des pouvoirs. Bien qu'il trouvait le sien plutôt inutile, il aimait bien l'avoir et ne trouvait pas cela complexant, malgré que sa mère l'avait détesté pour avoir ses pouvoirs, son petit frère Edoardo et sa soeur Luna n'avait pas changé d'attitude avec lui ce qui lui faisait grandement plaisir.

Bref il retourna sur terre en se concentrant sur la nouvelle. Il se demandait si elle allait accepter son aide ou plutôt faire comme Ian en lui parlant sèchement. À vrai dire Ugo avait trouvé Ian assez étrange d'agir comment il avait agi. Selon l'italien quand quelqu'un proposait son aide, il fallait généralement l'accepter c'était mieux comme ça. Après tout l'aide de quelqu'un pouvait toujours se réveler utile. Mais bon c'était son point de vue, il n'avait pas à l'imposer aux autres. Finalement la fille accepta son aide d'une voix pas très assurée. Mais l'important était qu'elle accepte. Il lui sourit gentiment et lui dit joyeusement:


- Tant mieux. -

Puis il écouta ce qu'elle lui demandait. Où elle devait aller ? Il ne pouvait pas vraiment lui dire avec précision, mais évidemment la priorité était de l'amener au dortoir des filles, bien qu'il ne pouvait pas y rentrer, il pouvait l'amener devant, aussi porter ses valises, ce n'était pas digne d'un gars de laisser une fille porter ses bagages et de toute façon ça ne devait pas être si lourd que ça. Il devrait pouvoir y survivre... Il dit toujours aussi joyeusement:

- D'accord on va commencer par le dortoir des filles, pour déposer tes bagages. -

Puis lorsqu'il s'apprétait à partir en direction du dortoir en question, la jeune fille se présenta. Scarlett Montfaucon ? Montfaucon devait surement être un nom français, ça ne pouvait pas vraiment être autre chose. Quant à Scarlett ça devait genre être anglais ou une autre nationalité, à vrai dire il ne savait pas vraiment. Mais ce n'était ni italien ni japonais. Finalement il réalisa que lui même ne s'était pas encore présenté. Ce n'était pas bien de sa part ! Il se présenta donc en gardant son habituelle joviale:

- Quant à moi je suis Ugo Sasaki. Maintenant suis-moi je vais te montrer les dortoirs... -

Il prit les deux grosses valises, mais il laissa le sac de sport. Elle devait surement être capable de porter un sac. D'ailleurs ses valises étaient plus lourdes que prévues. Mais bon ce n'était pas si lourd et il survivrait. Il monta donc au deuxième étage en silence et finalement ils arrivèrent aux dortoirs des filles. Ugo les pointa et dit en déposant les valises:

- Voila les dortoirs des filles, normalement je ne pourrais pas entrer, mais c'est juste pour déposer tes valises-

Il entra donc dans les dortoirs féminins et déposa les valises près d'un lit et attendit la réaction de Scarlett.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Mar 5 Aoû - 20:43

Scarlett commençait à se détendre un peu. Mais ce n'était pas pour ça qu'elle ne se sentait pas paumée. Pourtant, l'endroit n'était pas si immense par rapport à certaines villas où elle avait pu aller, lorsque son père était encore en vie ou même avec sa mère, qui avait gardé des relations avec les femmes des anciens collèges de son père. Ici, ce n'était pas pareil. Ca ne sentait pas le luxe à trois kilomètre, ce n'était pas "pourri" non plus. Mais il y avait une ambiance bizare, et Scarlett ne pouvait pas dire à quoi c'était dû.
Puis Ugo - dont elle ignorait encore le nom - lui répondit << Tant mieux >> lorsqu'elle accepta son aide. Qui aurrait refusé dans un cas comme ça ? Un nouvel arrivant envoie rarement les autres bouler quand on lui propose de l'aide ! Elle lui fit donc un sourire en guise de remerciement.
Le dortoir des filles. Ah, ce qu'elle rêvait de s'étendre sur un lit, là, à ce moment précis ! Les nombreuses heures de voyages lui avaient tapé sur les nerfs, et elle avait besoin d'un bon lit pour s'en remettre, pas d'un siège inconfortable dans un bus, ce qu'elle avait eu avant d'arriver à St Seraphine.
Elle entendit ensuite le nom du jeune homme en face d'elle. Ugo Sasaki. Elle essayerait de s'en souvenir: elle avait la mémoire des visages, mais c'était une autre histoire pour les noms et prénoms ... ! Il ajouta aussi qu'il allait lui montrer les dortoirs, et Scarlett décida d'ouvrir un peu la bouche:


- Merci beaucoup, d'être venu m'aider ! ... Et de prendre mes valises ! ajouta-t-elle en voyant qu'il les soulevait.

Scarlett lui sourit gentiment, et pris son sac de sport. Il n'était pas léger, mais comparé à ce que Ugo devait porter comme poids, avec ses deux valises, c'était plus que minime. Elle le suivit donc jusqu'au deuxième étage. Jusque là, elle eut le temps de réfléchir un peu, à tout. Ugo était très sympa, et même si elle sentait le regard des autres élèves sur elle en montant les escaliers, elle se disait qu'ici tout le monde était pareil. Tout le monde avait un pouvoir, qu'il controlait plus au moins, tout le monde devait s'accomoder comme il pouvait à ce lieu quelque peu étrange.
Ils arrivèrent enfin aux dortoirs des filles. Scarlett ébaucha un sourire de contentement.


- Ok. Encore merci, Ugo !

Elle lui refit un sourire. Et puis, avec la curiosité qui lui brulait les lèvres, elle demanda:

- Tout le monde ici à des pouvoirs ? Je veux dire, même les profs ?

Elle s'approcha du lit à coté duquel Ugo avait posé ses valises pour y poser dessus son sac de sport, puis se tourna vers lui pour attendre sa réponse. Elle se demandait aussi quel était son pouvoir, mais elle n'osait pas poser la question. Il avait peut-être de nombreuses raisons de ne pas le crier sous tous les toits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Mer 6 Aoû - 4:34

Ugo trouvait ça bien intéressant d’aider une nouvelle. Il n’avait jamais vraiment eu l’opportunité avant. Enfin il aurait vraiment envie de continuer à l’aider. Après tout il pourrait lui faire visiter l’établissement ou encore le domaine. Il aimait bien ça. Dans le fond c’était bien drôle, il découvrait des choses qu’il ne verrait même pas normalement. Il se forçait bien à comprendre tout ce qu’il pouvait lui montrer. Ouais décidément il adorait aider les nouveaux. M’enfin il ne devait pas trop réfléchir sur des trucs inutiles. Sinon Scarlett le trouverait vraiment plus étrange qu’il ne l’était véritablement, ce qui n’était pas bien nécessairement. Puis elle le remercia pour être venu l’aider et porter ses valises. Ce n’était vraiment rien. Il aimait bien ça faire ça. Mais bon il n’était pas obligé de lui dire ça. Il était bien en restant mystérieux. Ça lui donnait un style. Il lui répondit donc en souriant joyeusement :

- De rien ça me faisait plaisir. –

Il ne manqua pas le sourire de Scarlett. Elle semblait contente qu’il l’aide. Tant mieux parce qu’il n’aimait pas aider les gens qui ne lui rendaient pas. Bien évidemment, il y avait des exceptions, par exemple Ian ne lui avait pas vraiment rendu, mais bon ce n’était pas pareil, Chibi-Ed ressemblait à Edoardo, ce qui était son point positif. C’est alors qu’Ugo remarqua que les dortoirs des filles commençaient à se remplir. Il soupira joyeusement. Il n’était pas question de se faire punir parce qu’il était à un endroit où il ne devait pas être. Lorsqu’elle le remercia à nouveau, avant de lui poser la question que tout le monde se posait. Mais ils ne pouvaient pas se faire prendre ici. Il lui prit la main et l’entraina lentement vers l’extérieur. Il lui expliqua en avançant :

- Je n’ai pas vraiment envie de me faire prendre dans les dortoirs des filles. –

Puis il se concentra sur la question qu’on lui avait posée. Les pouvoirs… Est-ce que tout le monde en avait ? Ugo était presque sur que tous les étudiants en avaient. Mais il n’avait vu aucun professeur avec des pouvoirs. Donc il présuma que le personnel, enseignant ou non, ne devait pas avoir de pouvoir. Il pouvait quand même lui dire, il préféra donc aussi lui dire son pouvoir ça pouvait toujours être utile pour apprendre celui de Scarlett. Il dit donc sur son habituel, donc joyeux :

- Tous les étudiants ont des pouvoirs. Le personnel n’en a pas je crois. Le mien est de deviner les émotions. Toi c’est quoi ton pouvoir ? –

Et oui il préférait tout poser en même temps c’était bien moins compliqué. Mais au moins il était sortit du dortoir des filles ce qui était la priorité. Après tout il ne voulait pas se faire punir par le personnel enseignant. Enfin il regarda autour de lui en silence en attendant sa réponse. Mais soudain une idée lui vint, pourquoi pas un tour de l’établissement. Ça pourrait toujours l’aider pour l’avenir. Elle ne s’était pas faite aidé avant qu’il vienne, ça valait donc peut-être la peine de l’aider dans la joie. Il lui proposa donc dans la joie :

- Ça te tente de visiter l’école ? -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Mer 6 Aoû - 13:11

Apparement, ça ne semblait pas trop le déranger d'aider une nouvelle, et ça arrangeait Scarlett. Parce que si elle avait dû trouver toute seule le dortoir des filles, elle aurrait eu plus que des petits problèmes. Quelle idée de le mettre au deuxième étage, franchement ! Elle aurrait été obligé de "visiter" seule le rez-de-chaussé, le première étage, et le deuxième aurrait été limite quand même. Et puis, encore un point positif, Ugo se révélait très gentil. Bah oui, avec quelqu'un de moins joyeux, Scarlett serait beaucoup plus génée et parlerait encore moins. Elle n'était ni exubérante, et n'aimait pas raconter sa vie à tout bout de champs, donc forcément ...
Du bruit lui fit tourner la tête: les filles commençaient à rentrer dans le dortoirs, et pas beaucoup avait un regard pour la nouvelle. C'était mieux comme ça, en fait ! Mais Scarlett remarqua qu'Ugo ne tenait pas à ce qu'on le voit trop ici: c'était compréhensible, et puis, il y avait surement des punitions si on rentrait dans le dortoir du sexe opposé sans autorisation. Elle se laissa faire, donc, lorsqu'il l'entraina en dehors du dortoir.
Il lui expliqua aussi sa raison, mais Scarlett l'avait bien compris, elle lui adressa donc un sourire compréhensif, qui signifiait qu'elle avait compris et qu'elle le comprenait (^^).
Ugo parla ensuite des pouvoirs, la grande question que se posait la jeune fille. Elle fut surprise d'apprendre que le personnel n'en avait pas. Aussi, tout le monde ne pouvait pas en avoir, mais il y avait alors une "supériorité" des élèves, non ? Forcément, les profs devaient être protégés, et bien, parce que si un ado en pleine crise essayait de les tabasser, ça serait dur de résister. Enfin, elle aurrait bien le temps de s'en rendre compte, tiens.
Deviner les émotions des gens, ça pouvait être bien, ça ! En y réfléchissant, ça pouvait être pratique, comme pouvoir. Mais il n'avait rien à voir avec le sien. Controler - enfin, plutot essayer de controler - le temps, la météo, ça pouvait être util aussi, mais pas dans le même sens.


- Je suis censé controler la météo !

Scarlett n'allait pas non plus s'attarder sur le fait qu'elle n'y arrivait pratiquement pas, on se sait jamais. Question de survie, pas à ce point, mais elle ne faisait pas le poids contre quelqu'un qui les controlait sur le bout des doigts, n'importe quel pouvoir que ça pouvait être.
Il proposa ensuite un tour de l'école, ce que Scarlett n'allait pas non plus refuser:


- Avec plaisir !

Même si elle se sentait "morte", elle préférait visiter l'établissement maintenant qu'elle en avait l'occasion, avec quelqu'un qui le connaissait, plutot que de se retrouver perdue encore une fois, le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Jeu 7 Aoû - 18:29

Ugo ne savait pas pourquoi il l’avait accompagné dans les dortoirs féminins. Après tout il n’avait pas le droit d’y aller c’était clair. S’il avait eut le droit, ils n’auraient pas insisté sur les dortoirs de sexes opposés. Bref il préférait donc pas se faire prendre la dedans et surtout par une bande de filles. Il ne savait pas ce qu’une bande de filles pourraient faire si elles voyaient un mec dans leur dortoir. Il ne le savait pas, mais le principal de la chose était qu’il ne voulait pas le savoir non plus. Ça n’allait surement pas être positif pour lui. Même si au meilleur elle ne le dénonçait pas. C’était déjà mieux de ne pas se faire voir point. Après tout si quelqu’un de la direction ou du personnel le prenait à sortir du dortoir, il allait être dans la merde ce dont il n’avait pas particulièrement envie…

Bref c’était surtout pour ça qu’il avait été si pressé de sortir de ce dortoir. Normalement il s’en serait foutu, mais il se doutait bien que Scarlett aurait peut-être été soupçonnée d’être celle qui l’avait amené là ce qui n’était pas nécessairement bien pour elle. Et ce n’était pas le moment de se faire prendre alors qu’elle venait à peine d’intégrer l’école. Il avait donc choisi de ne pas se faire prendre. Elle allait surement comprendre. Et même si elle ne comprenait pas ce n’était pas du tout son problème. Il avait fait ça principalement pour ne pas être dans la merdre, mais il avait aussi fait ça pour ne pas lui attirer d’ennui à elle. Ce qui avait manifestement réussit. Ils étaient sortis du dortoir ni vus ni connus, ce qui avait été exactement le but d’Ugo. Il se tourna vers Scarlett, elle lui signifia qu’elle avait compris en souriant.

Bref elle répondit à sa question. La météo ? C’était un pouvoir plutôt chouette. Enfin plutôt connu comme pouvoir. Il se souvenait des moments où il pleuvait et il voulait jouer dehors. Il avait donc voulu pouvoir influencer la météo pour pouvoir y aller. Il n’avait jamais réussi à le faire, il était donc surpris de savoir que son interlocutrice avait se pouvoir. Mais bon Maintenant il se contentait de son magnifique pouvoir qu’il aimait bien dans le fond. Bref il devait faire avec son pouvoir même si dans le fond il n’avait aucun problème avec. Mais il était clair qu’il aurait préféré un pouvoir plus chouette et plus utile comme celui d’Ian ou celui de Scarlett. Contrôler la météo était toujours quelque chose de plutôt chouette. Il se demandait comment elle maitrisait son pouvoir. Bien ? Plutôt bien ? Mal ? Pas pire ? Bref il lui demanda :


- Tu l’utilise souvent ce pouvoir ? –

Puis il décida de commencer la visite par le deuxième étage puisque c’était là qu’il était. Mais bon il n’avait pas mal rien à lui montrer sur cet étage. C’était petit, et il n’y avait que les dortoirs, plus la salle communautaire. Rien de très intéressant à voir. Il alla donc directement à la salle commune pour la montrer à Scarlett.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Jeu 7 Aoû - 23:13

Apparemment, Ugo ne tenait vraiment pas à ce qu'on le voie dans le dortoir des filles. Peur de la réprimande, ou pas envie qu'on le taquine ? Bon, même si Scarlett le connaissait peu, elle penchait plutôt pour la première solution. Ca lui laissait penser qu'ici, c'était strict. Bon, aussi, on ne pouvait pas trop le leur reprocher, parce qu'avec des adolescents pas comme les autres, il valait mieux instaurer des règles, parce que certains pouvaient devenir dangereux, suivant leurs pouvoirs ! Et des règles, pas que pour les histoires de dortoirs mixes ou non. Eviter les attaques sur les profs, aussi, mais eux, ils devaient avoir un moyen de stopper les étudiants. Parce que sinon, ils ne tiendraient pas longtemps !
Et puis il reparla des pouvoirs. Bon, comment l'en blâmer, même la jeune fille était curieuse sur son point, alors ! Mais Scarlett n'aimait pas trop s'attarder sur son pouvoir. Pas qu'il ne lui plaisait pas, au contraire : elle le trouvait génial, et même si avoir celui de Ugo ne l'aurait pas dérangé, elle adorait le sien. Une fois maîtrisé comme il faut, il pourra se révéler très utile. Mais l'ambiance ici ne lui inspirait pas très grande confiance, et même si au bout d'un moment - petit, c'était sur - on saura si elle savait l'utiliser "correctement", elle ne voulait pas que les étudiants sachent qu'elle était loin, très loin de controler son pouvoir. Et vu que le nombre d'utilisation allait souvent avec si on le maitrisait ou non, elle décida de répondre un peu vaguement.


- Le plus souvent c'est quand je ne le désire pas.

Le pire, c'est que c'était vrai. Les fois où son pouvoir était le plus performant, c'était lorsqu'elle-même était incontrôlable, ou quand elle ressentait une émotion très forte. Généralement, le ciel se couvrait voir était orageux lorsqu'elle s'énervait énormément, mais Scarlett ayant un caractère calme et posé, cela n'arrivait que rarement. Mais lorsque ça arrivait, il ne valait mieux pas trop s'attarder dans le coin, ni continuer à la pousser a bout, parce qu'à ce stade-là, on y arrivait vite, au bout des nerfs de Scarlett ...

- Et toi, tu t'en sers souvent, du tien ?

Autant en savoir aussi sur les autres, pendant qu'on y est ...
Scarlett se traita intérieurement pour les pensées qu'elle venait d'avoir. Ugo était très gentil avec elle, il l'aidait à se sentir moins perdue en lui faisait visiter l'établissement, et elle, elle pensait presque qu'à assurer ses arrières. Pas très sympa de sa part ! Elle se promi d'essayer de faire plus attention, et de se détendre par la même occasion. Bon, elle n'était pas stressée au point de se bousiller les lèvres, mais elle commençait à être à bout de ses forces.
Le fait d'arriver à la salle commune lui changea les idées. Elle se pencha même pour lancer un petit coup d'oeil curieux par la porte entre-ouverte, et estima qu'il devait s'agir d'une salle commune en voyant que filles comme garçons étaient installés sur les fauteuils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Ven 8 Aoû - 17:52

Ugo ne savait pas trop quoi penser de Scarlett. Normalement il aurait pu simplement utiliser son pouvoir pour la juger avec ses émotions, mais il préférait juger les gens de lui-même sans avoir recours à son don. Après tout s’il était quelqu’un de normal, il pourrait la juger sans problème. Mais il y avait aussi le fait qu’il ne voulait pas la juger trop rapidement. C’était la première fois qu’il la voyait, il ne voulait donc pas sauter aux conclusions trop rapidement. Bref il préférait donc se fier à son instinct. Scarlett ne semblait pas du tout méchante, d’accord elle avait un pouvoir qui pouvait être très utile, mais ce n’était pas le plus dangereux qui soit. Il y avait des pouvoirs plus spectaculaires, mais il fallait dire que contrôler la météo pouvait avoir des tonnes de bons côtés et ça devait être quand même cool de la contrôler.

Le jeune italien écouta la réponse de Scarlett à sa question. Quand elle ne le désirait pas ? C’était surement plus difficile de contrôler la météo que deviner les émotions des autres. C’était logique. Mais pourtant, la jeune fille aurait surement l’occasion de perfectionner ses pouvoirs. Ugo l’espérait pour elle du moins. Après tout un tel pouvoir valait la peine d’être maitrisé. Il allait l’encouragé, bien évidemment. Il savait qu’elle aurait plus de plaisir à annoncer qu’elle le contrôlait parfaitement. Cependant il ne pouvait pas vraiment l’aider à le maitriser son pouvoir. Il fallait qu’elle le fasse seul. Contrairement à lui qui n’avait besoin que d’un cobaye pour augmenter la maitrise qu’il avait sur son don, Scarlett ne pouvait que l’améliorer en s’entrainant sur la météo elle-même. Bref il avait surement plus de chance dans la maitrise de son pouvoir. C’était logique, mais il en était assez fier. Il lui dit pour l’encourager :


- Tu vas surement mieux le maitriser plus tard. Tu vas pouvoir t’en servir quand tu veux. -

Puis elle lui retourna évidemment la question. Il aurait dut s’y en attendre. Mais il ne savait pas totalement la réponse. Après tout il se servait le plus souvent de son pouvoir quand il le voulait. Il le contrôlait assez bien pour ça. Mais des fois quand l’émotion était assez forte, il arrivait qu’il la sente sans même le vouloir, ou sans même savoir à qui elle appartenait cette émotion. Donc il n’avait pas trop de réponse à lui fournir. Enfin la réponse qu’il allait lui donner allait être vague de toute évidence. Il choisit donc d’y réfléchir en avançant. Il savait maintenant où se trouvait quoi, c’était mieux comme ça. Finalement il lui dit le plus clairement possible :

- Je peux m’en servir quand je veux, mais parfois, quand l’émotion est trop forte, je la sens sans le vouloir… -

Une fois arrivé devant la salle commune, Ugo fit preuve de toute la subtilité qui lui était propre, c'est-à-dire, il ouvrit la porte à grand fracas, si Scarlett aurait voulu être subtile c’était raté pour elle. Il l’amena voir une bande d’étudiants. Il l’a présenta brièvement et sortit de la pièce, la trainant toujours derrière lui. Il lui dit joyeusement :

- C’était la salle commune. Les dortoirs des gars sont proches de ceux des filles, mais on va aller en bas au lieu d’aller voir. –

Puis il se dirigea vers les escaliers. Toutes les autres choses qu’il y avait à voir étaient plus situées sur le premier étage. Il avança d’un pas relativement lent, mais joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Ven 8 Aoû - 18:44

Apprendre à le maitriser, c'était à quoi elle espérait réussir en venant ici. Scarlett était consciente qu'une fois contrôlé, son pouvoir serait super. Son rêve étant de l'utiliser pour aider les gens, elle voulait savoir l'exploiter au mieux pour qu'il soit le plus utile possible. Généreuse comme tout, Scarlett frissonnait lorsqu'elle voyait les résultats des catastrophes naturelles à la télévision. Inondations jusqu'à sécheresses, en passant par les tsunamis, elle était toujours bouleversée en voyant ce que cela provoquait. Elle espérait pouvoir un jour les ressentir, ou même arriver à "pousser" les nuages à un autre endroit. Et tout le monde serait content !

- C'est ce que j'aimerais.

Puis elle en revint à la réflexion sur le pouvoir d'Ugo. C'était quand même pratique de savoir ce qu'éprouvait quelqu'un ! Puis il dit que même s'il ne le voulait pas, lorsqu'une émotion était trop forte, il la percevait. Scarlett en conclut que même si on ne le désirait pas, du moment qu'on n'arrivait pas à contrôler ses émotions, on ne contrôlait pas ses pouvoirs - ou dans le cas du dons d'Ugo, les autres pouvaient plus facilement deviner ce qui nous concerne -. c'était plutôt intéressant à savoir.
Scarlett sursauta quand Ugo ouvrit la porte bruyamment. Heureusement qu'elle aimait la discrétion, et qu'elle voulait passer inaperçue à son arrivée à St Seraphine ... Mais ça ne semblait pas être le cas d'Ugo, qui traîna la jeune Anglaise jusqu'à un groupe d'étudiants. Cette dernière devait être plus que rouge tomate, et elle n'ouvrit pas la bouche, de toute façon, elle aurait balbutier un peu du n'importe quoi. Mais elle n'en voulait pas à Ugo. C'était tellement chic de sa part de lui faire visiter l'école et d'essayer de la faire s'intégrer en lui présentant quelques élèves, alors elle n'allait pas non plus imposer ses règles de visite ! Elle eut même un sourire quand il lui annonça que c'était la salle commune, et qu'il allait passer la visite du dortoir masculin. En effet, Scarlett avait toujours en tête le fait qu'Ugo ne voulait pas s'attarder dans celui des filles, donc forcément, il ne valait mieux pas qu'elle traine dans celui des garçons !
Elle suivit Ugo dans les escaliers, sans rien dire. En réalité, elle ne savait pas vraiment quoi lui dire, a par le remercier, mais elle ne voulait pas non plus paraître lourde à tout le temps répéter << merci >>.
Puis soudain, une question lui traversa l'esprit :


- Il y a beaucoup d'étudiants ?

En effet, elle n'en avait pas croisé des masses. Bon, c'était son premier jour ici, mais elle trouvait que sans n'y avoir personne, il n'y avait pas foule non plus. Evidemment, il ne devait pas y avoir la moitié de la population - même mondiale - qui possédait des dons. Pas encore, c'était inévitable. Parce que s'il y avait déjà des "mutants", dans disons une centaine d'années, beaucoup de monde le sera. Voir, peut-être un jour, tout le monde ?
Mais le monde ne serait surement pas beau à voir, vu déjà ce qu'il devenait sans que les gens ayant des pouvoirs ne l'utilise contre lui, mais lorsque des personnes mal intentionnées essayeront de le détruire ou même de le dégrader, suivant leur pouvoir, ils y arriveront certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Lun 11 Aoû - 14:53

Ugo regardait les alentours de l’école. Il se demandait bien qu’est-ce qu’il pouvait bien lui montrer. Certes, l’école était magnifique, mais il n’était pas là depuis beaucoup de temps, donc lui-même ne savait pas tout de cette merveilleuse école, mais bon. Il avait assez exploré pour pouvoir lui montrer tout ce qu’elle avait besoin de savoir. Par exemple les salles de cours et l’infirmerie et les autres salles plus importantes. Il savait où tout ça se trouvait ce qui était bien pour lui faire visiter l’école. Mais bon il ne fallait pas qu’il se perdre comme il avait failli le faire avec Ian si ce dernier n’avait pas trouvé l’infirmerie. Un guide qui se perdait, c’était toujours très crédible, mais en même temps Scarlett ne pourrait pas trop lui en vouloir ce n’était pas de sa faute. Il ne comptait pas se perdre de toute façon, il savait où se trouvait quoi, alors… Et puis il pourrait toujours se diriger en regardant partout autour de lui, c’était indiqué de toute façon. Mais malgré le fait que l’école était grande, il ne risquait pas trop de se perdre puisqu’il la connaissait plutôt bien cette école. Il esquissa un sourire et avança.

Elle lui répondit alors au sujet de son pouvoir. C’est ce qu’elle aimerait ? Bah ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle réussisse, elle n’avait pas besoin de formuler la moindre inquiétude à ce sujet. Mais bon il n’était pas là pour faire son entraineur personnel surtout qu’il n’avait aucune idée comment son pouvoir pouvait bien fonctionner. Donc elle était mieux de tenter elle-même pour le contrôler. Il n’était pas certain de ce qu’elle était venue chercher ici, mais c’était peut-être ses parents qui avaient décidé de sa venue dans cette école, comme pour lui d’ailleurs. Mais il était peut-être mieux qu’il ne lui pose pas la question. Après tout c’était sa vie et si elle lui disait c’était son choix. Sa marche vers la salle commune fut plutôt vide de pensées. Il se souvenait bien de quand il avait rencontré Ian. Heureusement le concierge avait ramassé donc il n’y avait plus d’odeur, ça n’aurait surement pas fait très bonne impression sur Scarlett. Il fallait croire que le concierge était venu assez tôt sinon il y aurait surement resté quelques restes d’odeur… Il sourit en la voyant sursauté quand il ouvrit la porte. Il fallait bien qu’il la présente…

Elle rougit quand il la présenta. C’était drôle à voir, mais Ugo ne rit pas du tout. Les étudiants sourirent joyeusement et la saluèrent. Il n’avait pas décidé de la présenter à ces gens par hasard, il avait sentit qu’ils étaient joyeux et qu’ils ne semblaient pas méchants. Donc il s’était servit de son pouvoir simplement pour ça. Mais bon maintenant qu’elle avait rencontré des gens, elle ne serait probablement moins seule dans les couloirs. Bref en lorsqu’ils descendaient l’escalier, la jeune fille posa une question fort intéressante. Beaucoup d’étudiants ? Il était vrai qu’aujourd’hui il n’y avait pas un monde fou. Simplement parce que c’était un jour de weekend et que les étudiants pouvaient se promener librement. Il continua de descendre pendant un moment avant de lui dire joyeusement :


- Quand même oui. Mais puisque nous sommes la fin de semaine c’est des jours libres, les gens sortent un peu plus… -

Puis ils arrivèrent au bas de l’escalier. Plutôt que de lui faire visiter tout de suite les trucs ennuyants, j’ai nommé les classes, il décida de lui faire visiter la bibliothèque et la salle d’étude. Il arriva à la bibliothèque et dit à voix basse ce que c’était avant d’attendre un peu si elle avait des questions ou des commentaires..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Lun 25 Aoû - 13:44

[ Désolé du retard et du message court =/ ]

Quelle école ! Scarlett n'en avait jamais vu d'aussi grande. Bon, elle ressemblait plus à un château qu'autre chose, avec ses nombreuses tours et tout le bataclan. Et elle se demandait comme elle allait faire pour pouvoir s'y retrouver seule ! Enfin, ça devait être plutôt courant, les nouveaux qui se perdent ! C'est pourquoi elle essayait de mémoriser au mieux par où Ugo la faisait passer, ce qu'était les salles ... Ca la changeait de son lycée en Angleterre, qui même s'il était grand, chic et tout ce qu'on voulait, et bien il n'avait rien à voir avec St Seraphine ! Tout le monde se connaissait, tout le monde s'aidait, ça n'avait rien à voir avec les clichés qu'on pouvait se faire d'une école si prestigieuse.
Avec du recul, elle s'avoua qu'elle n'était pas si malheureuse qu'Ugo lui ai présenté des gens. Ils semblaient sympa, et elle se senti tout de suite plus à l'aise quand chacun la salua avec un sourire. Ca ne pouvait que l'aider de connaitre des gens, parce que la solitude aurait fini par lui taper sur les nerfs. Elle était loin d'être exubérante, mais elle aimait être entourée de vrais amis.
Ugo répondit ensuite à sa question. Elle se traita intérieurement d'idiote, parce qu'elle savait que le week end on avait le droit de sortir. Donc forcément, il ne restait pas grand monde ...

Il l'amena ensuite devant la bibliothèque. Scarlett remarqua le calme qu'il y rêgnait, et fut impressionnée par le nombre de livres. Elle répéta doucement, pour elle-même.

- La bibliothèque ...

Elle aurait bien aimé trouver un sujet de conversation, qui aurait comblé les blancs entre les présentations des lieux, mais rien ne lui venait à l'esprit. Ce n'était pas une grande bavarde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Jeu 4 Sep - 23:42

[Désolé de l'attente Razz]

Ugo trouvait que la visite de l’école allait être ennuyante s’il n’y avait pas de sujet de conversation. Malheureusement, il y avait des sujets de conversations qui valaient mieux ne pas être abordé. Mais il ne pouvait pas non plus savoir ce qu’il touchait le plus Scarlett. Il ne lisait pas dans les esprits des autres, il devinait les émotions. Ça ne lui était d’aucune utilité dans ce genre de situation. Il devrait donc trouver comme une personne normale, une question que lui-même pourrait répondre. Après tout s’il posait une question elle lui retournerait surement. Donc il chercha la bonne question. Il n’avait vraiment aucune idée de quoi lui poser. Il était loin d’être un expert en psychologie, il n’avait aucune idée de ce qui affectait les autres. Il était populaire, mais rien de plus, il demandait ce qu’il voulait normalement, mais dans ce cas ci c’était un peu différent.

Il était assez à l’aise avec les nouvelles personnes qu’il pouvait facilement trouver un sujet de conversation. Mais la il n’en trouvait pas. Un blanc momentané ? Enfin c’était plus parce qu’il avait été troublé par Ian. Le petit l’avait un peu rejeté. Il n’avait pas du tout été sympa alors que le jeune italien avait voulu l’aider. Pourtant le jeune britannique n’avait pas semblé très heureux de l’attention qu’Ugo lui avait portée. Mais bon ce n’était pas plus grave que ça. L’italien devait se ressaisir et ne pas rabattre son manque de confiance sur Scarlett. Il lui faisait visiter l’école, mais il trouvait cela ennuyeux. Lui qui passait ses journées entières dedans, il ne la trouvait plus imposante, il la trouvait ennuyante. Bref il n’aimait pas faire subir une visite guidée à la jeune femme qui allait bien rapidement se lasser de tous ces couloirs gigantesques et peu joyeux.

Après la bibliothèque, ce fut le tour des salles de classes. Le jeune italien jeta un bref regard en direction de Scarlett. Le silence le mettait un peu mal à l’aise. Mais bon il continua de chercher un sujet de conversation en présentant les diverses classes, maths, littérature, langues. Rien de bien intéressant d’ailleurs. Finalement il trouva quelque chose à faire. Si l’école était ennuyante, pourquoi ne pas en sortir ? Après tout c’était la fin de semaine et donc il pouvait faire ce qu’il voulait tant que ça ne dépassait pas le temps de retour. Il pouvait donc l’amener un peu dans la ville. Il ne savait pas si c’était interdit et il s’en fichait un peu. Tant pis, il avait besoin de se changer les idées. Il dit donc avec un sourire joyeux :

- J’ai une idée. Ça te dirait d’aller manger une glace en ville pour se changer les idées. C’est moi qui paie ! –

Avant même que Scarlett ait le temps de répondre, il se dirigea vers l’extérieur de l’école marchant lentement pour être sur de ne pas la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Mer 10 Sep - 18:07

Scarlett marchait à côté d'Ugo, enfin un peu en arrière, et jetait des coups d'oeil furtifs à l'intérieur des salles de classe. En même temps qu'elle lançait ces regards curieux, elle essayait de mémoriser les salles. Parce qu'une fois seule, ça sera bien marrant, si elle se perdait ... Bon, il y aurait surement toujours quelqu'un pour l'aider, mais pour son premier jour de cours, elle n'aimerait pas être en retard, ça faisait marque-mal quand même.
Après qu'ils eurent visités toutes les salles de classes, Scarlett commença à se lasser de l'école. Elle était grande, plus grande que les établissements que la jeune anglaise avait fréquentés, mais à la fin c'était barbant. Trop de trop tue le trop quoi ! ( Désolé fallait que j'la sorte celle la ^^ ) Et puis si, à la rigueur, ils parlaient de choses intéressantes, si le sujet de la conversation détendait l'atmosphère, mais là, Scarlett était à sec à ce niveau, et c'était apparemment la même chose du côté d'Ugo.
Et puis il proposa d'aller manger une glace en ville. Ca, c'était une bonne idée ! Scarlett le suivi en dehors de l'école, et dit avec un petit sourire - elle n'était pas trop du genre je m'expose ! - Le fait qu'il propose de payer la gêna un peu, elle ne manquait pas d'argent, donc se faire payer ses consommations n'était pas une solution qu'elle aimait et utilisait. Mais elle ne releva pas, et se dit que c'était une bonne raison de lui proposer d'y aller une autre fois, pour le remercier. En sortant, la jeune anglaise put voir une nouvelle fois l'école de l'extérieur. Ca faisait une drôle d'impression, quand même. Plus château qu'école, en fait. Bref, elle se dit qu'elle pourrait quand même répondre à Ugo, c'était la moindre des choses.


- Ah oui, ça me dit. Merci!


Donc, ça voulait dire qu'on pouvait sortir de l'école et aller en ville, du moins le week-end. Une façon plutôt pas mal de décompresser après une semaine de cours pas toujours géniaux. Bonne nouvelle, donc ! Elle pourra donc visiter la ville, trainer un peu seule quand elle en aura envie. Intéressant à savoir, quand même !
Elle suivait Ugo, car elle n'avait aucune idée d'où il fallait aller, et si le jeune homme avait une préférence particulière d'où aller. Après tout, il avait déjà dû aller en ville, et préfèrerait peut-être aller à tel glacier plutôt qu'un autre. Scarlett se sentait un peu perdue dans cette nouvelle ville, mais elle souriait lorsqu'elle entendait les Américains parler. Ils avaient un accent différent que les anglais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Lun 15 Sep - 3:58

Ugo était bien fier de son idée d’aller manger une glace. Ça détendrait l’atmosphère et surtout, il aurait l’occasion de connaitre Scarlett plus en profondeur. Après tout, il ne savait quasiment rien d’elle hormis que son pouvoir était les éléments, son nom et aussi le fait qu’elle était assez mignonne. Bref il ne passa aucun commentaire et continua d’avancer. Il n’était presque jamais allé en ville, mais la seule fois qu’il était allé, Ugo avait eut la chance de voir de voir un marchand de gelato, la meilleure crème glacée qui soit, c'est-à-dire de la crème glacée italienne. Assez fier de ses origines il adorait vraiment les glaces italiennes, autant en faire profiter à Scarlett. Bref le jeune homme avançait lentement, pour être sur que la jeune femme le suive, mais il se dirigeait vers la crèmerie, se rappelant tout à fait c’était où. Pour une fois, il s’en rappelait en fait…

Bref elle accepta finalement sa proposition et ce même si elle le suivait depuis tantôt. Il avait donc compris qu’elle acceptait, même si elle ne l’avait pas dit oralement… Bref il se demandait comment les autres étudiants verraient ça. Après tout il l’invitait quand même à manger une glace en spécifiant que c’était lui qui payait. Ça faisait un peu trop sortie de couple à son goût mais bon, c’était simplement une invitation pour détendre l’atmosphère. Le jeune italien avança et quitta finalement le domaine de Sainte-Séraphine. Il était donc maintenant dans la ville. Enfin en marchant un peu il se retrouva dans la ville. Maintenant, il ne lui restait qu’à marcher encore un peu et ils arriveraient au marchant de gelato. Bref il était plutôt heureux d’être sortit de l’école, après tout ça devenait long vivre dans un pensionnat. Il choisit une table au hasard et tira une chaise pour que Scarlett s’asseye.

Il la replaça près de la table lorsque la jeune femme fut assise (bon je suppose la qu’elle s’assoit…), Puis il s’assit à son tour devant la jeune femme. Il appela un serveur avec un sourire aux lèvres. Le serveur alla chercher les menus. C’était un marchand de glaces, certes, mais l’organisation ressemblait plus à celle d’un café. Ugo préférait ça de cette manière c’était mieux pour s’assoir et discuter. Le serveur arriva donc avec les menus, enfin la liste de toutes les saveurs de glaces ainsi que celle des breuvages. Ugo prit le menu que le serveur lui tendait et le regarda très brièvement. Puis pour engager la conversation il dit :

- Ici, on retrouve les meilleures gelato possibles et imaginables. -

Il ponctua sa phrase d’un sourire charmeur en direction de Scarlett, son idée lui avait remis un peu d’aplomb. Bref il regarda le menu pendant un moment. Il n’avait pas vraiment d’idée sur ce qu’il voulait. Après tout il y avait une tonne de choix pour les saveurs. Il porta donc son choix sur une simple gelato au chocolat avec une autre boule aux poires, c’était très bon, ce n’était pas la première fois qu’il goutait à ces deux saveurs. Bref il vit le serveur arriver et ce dernier leur demanda s’ils étaient prêts à commander, ne sachant pas si Scarlett avait fait son choix, Ugo commanda en premier :

- Je prendrais une boule de gelato au chocolat et une boule aux poires, et pour toi Scarlett ? –

Il la laissa commander en souriant. Il devait maintenant trouver un sujet de conversation. Le meilleur qu’il trouvait c’était la famille en espérant qu’elle ne trouve pas trop la question indiscrète, il lui demanda finalement en ouvrant un tout petit peu les yeux pour fixer son interlocutrice :

- Est-ce que tu as beaucoup de frère et sœur, ou tu es enfant unique ? Sans vouloir être indiscret… -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Mar 23 Sep - 22:50

Scarlett était sûre que, pour revenir ici, il lui faudrait bien se perdre deux ou trois fois. Ce n'était pas parce qu'elle n'avait aucun sens de l'orientation, mais surtout parce qu'elle n'était pas du tout concentrée à retenir par où elle et Ugo passaient. Avec le voyage, le décalage horaire et forcément la fatigue qui allait avec, elle n'avait pas vraiment la tête à essayer de se souvenir. Tant pis, elle était bonne pour une visite forcée en se perdant la prochaine fois qu'elle voulait se promener en ville ! Mais là, elle n'en avait vraiment pas envie, et la jeune anglaise était très heureuse qu'Ugo sache où il fallait aller.
En effet, ils venaient d'arriver devant le marchand de glaces. Scarlett remercia d'un sourire Ugo lorsqu'il lui tira une chaise pour qu'elle s'assoie. L'anglaise regarda Ugo s'asseoir en face d'elle, puis détourna son regard sur le serveur qui arrivait avec la carte. Pour un marchand de glace, c'était peu commun, mais ça ne déplaisait pas du tout à la jeune fille. Elle la saisit, et regarda attentivement les parfums de gelato. Scarlett leva la tête quand Ugo parla, et un sourire apparut sur ses lèvres l'air de dire "miam".
Elle se replongea dans les menus, hésitante. Puis, finalement, Scarlett opta pour une boule au chocolat et une boule au citron. Cette dernière fit un petit signe de tête affirmatif quand le serveur demanda s'ils avaient choisi. Elle laissa Ugo parler, pour ensuite dire son choix :


- Pour moi, ça sera une boule au chocolat et une autre au citron, s'il vous plait.

Scarlett rendit, avec un petit sourire, la carte des menus au serveur. Ensuite, elle se tourna vers Ugo, qui engageait la conversation avec un sujet délicat. La famille ! Bon, c'est vrai que celle de la jeune anglaise n'était pas compliquée. Pas de frères, ni de soeurs, le père qui est mort, pas de beau-père à sa connaissance, juste une mère qui tenait une boutique de fringues comme passe-temps. Comme quoi, l'argent ne faisait pas tout le temps le bonheur !

- Non, je suis fille unique ... Et toi ?

Scarlett ne savait pas ce que ça faisait d'avoir des frères et soeurs. Bien sur, enfant, elle s'était posée la question, mais elle se disait que finalement, et bien c'était mieux comme ça, seule avec sa mère. Au moins, elle était tranquille, pouvait parler librement, elle n'avait pas un "espion" qui rapportait ses faits et gestes. Et puis, avec son don, ça n'aurait pas été très pratique ... En plus, elle n'aurait pas apprécié que tout Londres soit au courant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Sasaki

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Sam 18 Oct - 21:47

[Désolé du retard, mais avec l'école qui recommençait et tout =S]

Ugo savait qu’elle allait aimer les glaces. N’importe quel humain normal, que cet être ait des pouvoirs ou non, aimait généralement les glaces. Elle ne devait pas faire exception à la règle. Enfin s’il pouvait appeler ça une règle, après tout c’était plutôt un gout commun à la plus grande partie de la population. Il savait qu’en Italie c’était très courant que tout le monde mange au même restaurant, tous prenant une simple gelato sans repas supplémentaire. Après tout c’était comme une collation très commune. Peut-être qu’au États-Unis moins, mais en Italie c’était clairement le cas. Son goût des glace venait bien évidemment du fait que sa mère est italienne et qu’il avait été élevé en tant qu’Italien, nettement plus que comme un japonais. Enfin seulement depuis qu’il n’était plus avec son père. Ça faisait un bon pour de temps alors, il se considérait donc nettement plus comme un italien…

Scarlett commanda donc à son tour. Chocolat et Citron ? C’était un très bon choix. Ugo ne raffolait pas particulièrement des agrumes, mais quand même avec du chocolat c’était bien évident que ça passait. Malgré le fait qu’il ne mangeait que des trucs, assez rare aux États-Unis il aimait beaucoup le chocolat et était capable de manger presque n’importe quel dessert tant qu’il y avait du chocolat dessus… Bref il eut un sourire en voyant que le serveur prenait les cartes et partait pour emporter leur commande. Maintenant il était question de la famille, il n’avait aucune idée de si c’était un sujet délicat pour elle, mais tant pis c’était fait alors il ne pouvait pas vraiment retirer ses mots maintenant. Quoi qu’elle ne semblait pas vraiment une fille très rancunière ou encore susceptible. Elle lui semblait, bien au contraire, assez gentille et enjouée, Ugo en était bien content de ça.

La réponse de Scarlett l’étonna un peu. Il s’était imaginé Scarlett avec une petite sœur ou un petit frère. M’enfin alors qu’elle lui retournait la question, le jeune homme sourit joyeusement à la pensée d’Edoardo. Son petit frère qu’il adorait particulièrement <3. Il y avait sa grande sœur Luna, mais il ne l’aimait pas particulièrement. C’était à cause d’elle qu’il se retrouvait ici. Mais bon en même temps ça lui permettait de rencontrer d’autre personne alors… M’enfin il garda un sourire. Puis il lui répondit joyeusement :

- Oui j’ai un petit frère qui se nomme Edoardo et une grande sœur qui se nomme Luna. –

Bref il chercha une autre question qu’il pouvait poser à Scarlett. Il n’avait pas particulièrement de question dont il voulait savoir la réponse. Sauf peut-être de quelle nationalité elle était… Elle devait être anglaise ou encore française. Finalement il demanda sur un ton joyeux :

- Tu es de quelle nationalité au juste ? -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett Montfaucon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 24

MessageSujet: Re: Arrivée discrète   Jeu 15 Jan - 19:54

[ Désolé du retard, 'fin si on peut appeler ça un retard Neutral ]

Scarlett laissa son esprit vagabonder le temps qu'Ugo réponde à la question qu'elle lui avait retournée. Ce qui lui laissa un peu de temps pour repenser à son arrivée ici, dans le Maine. C'était bien sûr différent de l'Angleterre et de Londres, même si découvrir de nouveaux horizons c'était quand même pas mal, et qu'elle avait pu tomber sur Ugo et, qu'à l'instant même, elle ne se trouvait pas à l'école en train de chercher désespérément le dortoir des filles, mais en train de manger une glace en ville.

En parlant de glaces, ça lui faisait repenser à ses voyages en France, lorsqu'elle en mangeait à longueur d'après-midi sous un soleil avoisinant les 30°C, lorsque sa mère ne se laissait pas de lui montrer les quartiers où elle avait grandi, l'école où elle était allée, ou lorsqu'elle essayait de reprendre contact avec des camarades de classes qui n'habitaient même plus à Marseille. Depuis la mort du père de Scarlett, elle y allait beaucoup plus. Sa mère y retrouvait des connaissances, ses parents, sa famille, sa vie d'avant en somme. Scarlett prenait aussi beaucoup de plaisir à visiter ce pays, et elle avait dû aller dans toutes les grandes villes.
Puis Ugo lui répondit, et lui dit qu'il avait un frère et une soeur, ce qui la fit réfléchir. Elle n'avait jamais su ce que ça faisait d'avoir des frères et soeurs avec qui se disputer, avec qui partager le quotidien.


- J'me demandais, parfois, ce que ça faisait d'avoir des frères et soeurs ...

Elle fit un petit sourire à Ugo. Sa phrase était vraie, plus que vraie. Souvent, elle c'était posé la question de ce que ça faisait. Partager sa mère, elle ne l'imaginait même pas, surtout depuis la mort de son père, qui les avait beaucoup rapprochées.
Ugo lui demanda ensuite de quelle nationalité elle était, et Scarlett y répondit avec un petit sourire nostalgique, les yeux légèrement dans le vague :


- Mon père était Anglais et je suis née là-bas, mais ma mère est Française !
Et toi, tu as des origines italiennes non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée discrète   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée discrète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une arrivée discrète... Enfin au début [PV Miyu Yamazaki] [terminé]
» Une arrivée discrète • [PV : Alvin T. Sean]
» Une arrivée discrète ... [PV Miya Pandora][Terminé]
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seraphine High School :: ~ Le Domaine de St Seraphine ~ :: Le hall d'entrée-
Sauter vers: